/news/green
Navigation

Le milieu culturel se mobilise contre Laurentia

Coup d'oeil sur cet article

Deux cents membres du milieu culturel de Québec se prononcent contre le projet de terminal de conteneurs Laurentia du port de Québec.

Des artistes et artisans de tous les horizons, des écrivains et des historiens se sont manifestés dans une lettre envoyée à l’Agence d’évaluation d’impact du Canada, dans le cadre de sa consultation publique. Dans leur missive, ils déclarent leur « farouche opposition au projet Laurentia ».

Ils dénoncent les impacts qu’aura selon eux le projet : « destruction des habitats fauniques de plusieurs espèces naturelles, atteinte à la santé publique des citoyens de Québec, nuisance aux activités de plaisance et aux sports nautiques, engorgement du réseau routier, augmentation des gaz à effet de serre ».

Néfaste

« “Québec, dit la vidéo publicitaire de Laurentia, c’est là où le fleuve nous invite à s’arrêter. Là où le fleuve est au cœur de nos vies, de notre quotidien.” C’est précisément pour cette raison que nous venons ici nous opposer à ce projet si néfaste. Nous refusons que Laurentia, entreprise de dépossession collective, vienne porter atteinte, de façon irrémédiable, à notre ville, notre fleuve, notre milieu de vie – ceci pour enrichir le port de Québec et Hutchison Port, consortium étranger abrité fiscalement aux îles Vierges », écrivent-ils.