/news/coronavirus
Navigation

Reconfinement du Québec: l’artillerie lourde pour sauver les hôpitaux

Le premier ministre plaide pour un dernier effort afin de donner de l’air aux travailleurs de la santé

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement Legault ordonne la fermeture des commerces non essentiels du 25 décembre au 11 janvier et force le télétravail pour les bureaux à partir de demain dans l’espoir de casser la deuxième vague qui menace les hôpitaux.

• À lire aussi: Un petit guide pour s'y retrouver

• À lire aussi: Reconfinement: Québec limitera les grandes chaînes à ne vendre que des produits essentiels

• À lire aussi: Des commerçants qui sont résignés et soulagés

« Il y a 959 lits occupés en raison de la COVID. Ça, c’est très dur, c’est beaucoup de pression sur les hôpitaux », a expliqué le premier ministre, hier. C’est cette pression sur le système de santé qui force le Québec à se plonger dans un deuxième grand confinement à saveur germanique.

François Legault affirme s’être inspiré du plan de reconfinement de l’Allemagne pour concocter cette stratégie. Contrairement au coup de massue du printemps, le secteur manufacturier n’est pas touché, cette fois-ci. Il y a un équilibre à faire avec l’économie, a plaidé M. Legault.   

  • Écoutez l'entrevue de la correspondante d'Europe 1 en Allemagne, Hélène Kohl avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:   

Walmart sous surveillance

Il souhaite aussi préserver cet équilibre en exigeant des grandes surfaces, comme Costco et Walmart, qu’elles ne vendent pas de produits non essentiels pour éviter de faire une concurrence déloyale aux petits commerçants québécois. Une liste de biens pouvant être vendus, inspirée de celle de la France, a été publiée. Les portes des commerces de soins personnels (coiffure, esthétique, massage) seront également closes.

Pourquoi attendre au 25 décembre et ne pas fermer immédiatement les centres d’achats ? Le gouvernement voulait laisser le temps aux citoyens d’acheter leurs cadeaux sans brouhaha. Le retour aux activités le 11 janvier permettra tout de même de faire une pause de deux semaines, a-t-il expliqué.

Les écoles primaires seront fermées pour la même période, comme cela avait déjà été annoncé pour les écoles secondaires. Des cours à distance seront offerts. Québec demande aux parents de jeunes enfants d’éviter de les envoyer dans un service de garde durant cette pause, même s’ils resteront ouverts.  

  • Écoutez l'entrevue de Pierre Nantel avec Jean-François Belleau, directeur des relations gouvernementales pour le Conseil canadien du commerce de détail, sur QUB radio:    

Des assouplissements

Québec offre aussi des assouplissements. Les personnes seules pourront fréquenter une bulle familiale du 17 décembre au 11 janvier. Legault pense aux étudiants qui reviennent chez leurs parents durant les Fêtes, ou des parents âgés seuls.

Les activités publiques extérieures seront autorisées pour un maximum de huit personnes : ski, hockey, raquette, marche. Les cours de ski en groupe, pour un maximum de huit personnes, seront également autorisés. Il faut bien laisser les parents skier en paix, a plaidé le premier ministre.

Mais les feux de camp dans les cours arrière des résidences ne seront pas autorisés et les réunions de famille dans le jardin demeureront illégales. 

« L’idée, c’est que les gens bougent. On ne veut pas que ce soit des rassemblements statiques », a dit M. Legault. Les régions orange passeront au rouge, et celles en jaune à l’orange. Il sera interdit de se déplacer d’une zone rouge, comme Québec, vers une zone orange, comme la Côte-Nord. 

       

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres