/news/coronavirus
Navigation

Journée historique pour le vaccin de l’espoir

Le Journal vous présente un compte rendu de ce jour tant attendu

Coup d'oeil sur cet article

Le coup d’envoi d’une campagne de vaccination historique lundi a marqué un tournant au Québec, au pays et aux États-Unis en nourrissant l’espoir d’un retour à la vie normale, alors que tous les yeux étaient rivés sur les premières personnes à recevoir leur dose du vaccin contre la COVID-19. 

• À lire aussi: Une octogénaire de Québec est la première personne vaccinée au pays

• À lire aussi: COVID-19: rencontres permises à l’extérieur

• À lire aussi: Campagne de vaccination: «L’homme de confiance dont vous avez besoin»

• À lire aussi: Un taux de vaccination de 70% serait excellent, disent des experts

9 H 30 : LA PREMIÈRE EN AMÉRIQUE DU NORD

Photo AFP

Devant les caméras au Long Island Jewish Medical Center, un grand hôpital du quartier du Queens, à New York, l’infirmière spécialiste des soins intensifs Sandra Lindsay est devenue hier la première Américaine à être vaccinée contre la COVID-19, peu avant 9 h 30. 

EN MATINÉE : LE VACCIN ARRIVE À QUÉBEC

Photo courtoisie

Le personnel du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale a pris possession des premières doses, hier, au CHSLD Saint-Antoine, à Québec. Aussitôt, les équipes ont entamé le protocole de préparation du vaccin, qui est efficace à 95 %, selon la pharmaceutique Pfizer.  

10 H 15 : AU TOUR DE MONTRÉAL

Photo courtoisie

À bord d’un camion de la compagnie UPS, deux cargaisons de 975 doses chacune ont été livrées vers 10 h 15 au Centre hospitalier gériatrique Maimonides, à Côte-Saint-Luc, sur l’île montréalaise, sous le regard attentif des médias. 

11 H 45 : PREMIÈRE PRÉPOSÉE À QUÉBEC

Photo courtoisie MSSS, Patrick Lachance

Danielle Marceau (à droite), préposée au Centre d’hébergement Saint-Antoine, à Québec, est la première employée du CHSLD à avoir été vaccinée par l’infirmière auxiliaire Nadia Khodja.

AVANT-MIDI : PRÉCIEUX CONVOI

Photo courtoisie

Le pharmacien au CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal, Wangqi Chen, sort délicatement les précieuses doses de la boîte, conservées à -70 degrés Celcius, au Centre hospitalier gériatrique Maimonides.  

AVANT-MIDI : ENTREPOSÉES À - 70 °C

Photo courtoisie

Ce congélateur à l’apparence « ordinaire » garde les fioles à -70 degrés Celcius au Centre hospitalier gériatrique Maimonides. Une fois que les doses y ont été placées, il est impossible de les déplacer afin qu’elles restent stables, selon les exigences de Pfizer et BioNTech. On ne peut que les sortir, les décongeler et les administrer. 

AVANT-MIDI : DÉLICATE PRÉPARATION

Courtoisie MSSS

Wangqi Chen s’affaire à reconstituer les fioles avec du chlorure de sodium (NaCl) avant que leur contenu soit administré par les infirmières. Les pharmaciens sont les seuls à pouvoir les sortir des congélateurs et les préparer.

12 H 00 : LA DEUXIÈME AU CANADA

Photo AFP

Anita Quidangen, une préposée aux bénéficiaires qui travaille depuis 1988 au centre de soins de longue durée Rekai, à Toronto, est devenue hier vers midi la première personne en Ontario et la deuxième au Canada, après la Québécoise Gisèle Lévesque, à recevoir une première dose pour être immunisée contre le coronavirus. 

12 H 40 : LA PREMIÈRE À MONTRÉAL

Photo courtoisie

Gloria Lallouz, 78 ans, une résidente du Centre hospitalier gériatrique Maimonides, a été la première Montréalaise à être vaccinée. C’est l’infirmier Hossein Mansouri, qui s’est acquitté de cette délicate tâche. Environ 150 aînés, soit près de la moitié des résidents du CHSLD, devaient recevoir leur dose contre la COVID-19, hier.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres