/news/coronavirus
Navigation

700 personnes de plus sont vaccinées

D’autres doses vont arriver dès la semaine prochaine

Sindy Tessier (à gauche), une infirmière auxiliaire de 30 ans, et Lina Boivin, préposée aux bénéficiaires, alors qu’elles venaient de se faire vacciner contre la COVID-19, mardi.
Photo Dominique Lelièvre Sindy Tessier (à gauche), une infirmière auxiliaire de 30 ans, et Lina Boivin, préposée aux bénéficiaires, alors qu’elles venaient de se faire vacciner contre la COVID-19, mardi.

Coup d'oeil sur cet article

Pendant que la cadence de la vaccination contre la COVID-19 augmente au CHSLD Saint-Antoine, le CIUSSS de la Capitale-Nationale planifie la réception de nouvelles doses attendues la semaine prochaine.

• À lire aussi: COVID-19 au Québec: 1741 nouveaux cas et 39 décès supplémentaires, forte hausse des hospitalisations

• À lire aussi: COVID-19: baisse des cas dans la grande région de Québec

• À lire aussi: Jusqu'à 168 000 doses d'un deuxième vaccin contre la COVID-19 bientôt

L’établissement de Duberger est, comme on le sait, l’hôte d’un projet pilote qui se poursuit jusqu’à samedi.

Pour le moment, il écoule 2800 doses reçues en grande pompe en début de semaine, ce qui a permis de vacciner la toute première personne au Canada, Gisèle Lévesque, 89 ans.

Celle-ci va « très bien » et n’a ressenti aucun effet indésirable, a souligné, mardi, Patricia McKinnon, coordonnatrice régionale de la sécurité civile.

«C'est très bien organisé et ça ne fait pas mal de se faire piquer. [...] C'est 20 minutes en tout et pour tout», a rapporté Francine Potvin, 60 ans, une infirmière qui travaille au Centre d'hébergement de Donnacona.
Photo Dominique Lelièvre
«C'est très bien organisé et ça ne fait pas mal de se faire piquer. [...] C'est 20 minutes en tout et pour tout», a rapporté Francine Potvin, 60 ans, une infirmière qui travaille au Centre d'hébergement de Donnacona.

Jusqu’à maintenant, toutes les doses qui ont été décongelées ont pu être administrées ; il n’y a donc eu aucune perte, ce qui est de bon augure, a-t-elle ajouté.

Pour ses patients

Lundi, 145 personnes ont reçu la substance, à même les unités de soins du centre d’hébergement.

Mardi, en plus de la vaccination sur les étages, un deuxième volet de l’opération était lancé afin de vacciner, chaque jour, 525 travailleurs de la santé qui œuvrent ailleurs sur le territoire, dans une clinique aménagée dans l’édifice.

En ce jour 2 de l’opération, la cible était d’inoculer le fameux vaccin de Pfizer à un total de 700 individus supplémentaires, entre 6 h et 21 h.

Lucie Goyette, 54 ans. La préposée aux bénéficiaires ne veut surtout pas revivre une éclosion de COVID-19 comme celle qu'il y a eu récemment au Centre d'hébergement de Saint-Raymond, où elle travaille.
Photo Dominique Lelièvre
Lucie Goyette, 54 ans. La préposée aux bénéficiaires ne veut surtout pas revivre une éclosion de COVID-19 comme celle qu'il y a eu récemment au Centre d'hébergement de Saint-Raymond, où elle travaille.

« Je le fais pour ma famille et mes patients, c’est ce qu’il y a de plus important. Je ne veux pas transmettre cette maladie--là. On a eu une éclosion de COVID où je travaille et je ne veux plus revivre ça, jamais. C’est atroce, j’en ai pleuré des jours et des nuits », a relaté Lucie Goyette, une préposée aux bénéficiaires de Portneuf.

Prochain arrivage

Après la fin du projet pilote, il n’est pas question de ralentir le rythme. « C’est assuré » que la vaccination des populations prioritaires va continuer, alors qu’un nouvel arrivage de fioles est espéré la semaine prochaine dans la région de Québec, a dit Mme McKinnon.

« On nous dit que l’on devrait avoir une livraison pour la semaine prochaine, donc on va se préparer en conséquence, mais on n’a pas eu encore la confirmation du nombre de doses qui vont être disponibles », a-t-elle ajouté.

Un groupe de travail est chargé de déterminer si la vaccination se fera encore au CHSLD Saint-Antoine, ou si elle sera déplacée vers un ou plusieurs sites de relève.

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à jdm-scoop@quebecormedia.com

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.