/news/politics
Navigation

Sondage Léger: les Québécois toujours satisfaits de François Legault

La satisfaction à l’égard du gouvernement a un peu diminué, mais elle demeure toutefois élevée

Coup d'oeil sur cet article

François Legault continue de surfer sur la pandémie. Malgré les mauvaises nouvelles et un reconfinement de l’économie, la CAQ caracole toujours en tête des intentions de vote, loin devant ses adversaires. 

• À lire aussi: Erin O’Toole est en hausse pendant que Trudeau divise

L’épidémie de COVID-19 rend les électeurs avides de stabilité politique. Avec 49 % d’appuis des Québécois, les troupes caquistes maintiennent leur domination.

Il y a «véritablement un effet pandémie», constate Christian Bourque, vice-président de la firme de sondage Léger.

Un feu jaune toutefois pour le premier ministre. La satisfaction à l’égard de son gouvernement a diminué de neuf points depuis juin. 

Malgré cette baisse, il s’agit d’un score qui ferait l’envie de ses prédécesseurs. «67 % de taux de satisfaction, c’est tout ce que tu aurais besoin pour aller en élection et possiblement la gagner, donc c’est encore un chiffre qui demeure très élevé», signale le sondeur. 

Une meilleure note pour Legault

Les Québécois donnent une note moyenne de 6,9 sur 10 à François Legault pour sa gestion de la crise. Un résultat beaucoup plus enviable que celui de son homologue fédéral Justin Trudeau, qui obtient plutôt 5,8 sur 10.

Le Dr Horacio Arruda fait également bonne figure dans ce palmarès. Souvent critiqué, le directeur national de santé publique du Québec récolte pourtant la même note que le premier ministre. 

  • Écoutez la chronique politique de Rémi Nadeau, chef du Bureau parlementaire à Québec, sur QUB radio:   

Après neuf mois de pandémie, les Québécois appuient encore les mesures sanitaires imposées par le gouvernement, comme le port du masque. Même la limitation des rassemblements du temps des Fêtes satisfait 65 % des gens sondés. 

La population est toutefois beaucoup plus critique de la gestion de la crise dans les écoles, mais surtout dans les résidences pour aînés, durement frappées par la COVID-19.

Pas facile pour l’opposition

François Legault est omniprésent, enchaînant les conférences de presse et annonçant des mesures qui ont un impact direct sur la vie des gens, jour après jour. Dans ce contexte, le travail de l’opposition est on ne peut plus ardu. 

«C’est [...] difficile de se faire valoir dans cette conjoncture-là», analyse Christian Bourque.

Avec 22 % des intentions de vote, le Parti libéral de Dominique Anglade peut tout de même se réjouir d’une légère hausse de ses appuis depuis le mois dernier. Mais ce n’est pas le cas des solidaires et des péquistes, qui perdent deux points de pourcentage.

L’élection d’un nouveau chef, Paul St-Pierre Plamondon, au début octobre n’aura pas permis de faire bouger les aiguilles dans le bon sens pour le Parti québécois, qui ne récolte que 14 % de la faveur populaire.

Les partis d’opposition «ont de la misère à percer le mur de la pandémie, signale le sondeur. Je ne sais pas s’il y a un autre projet porteur à part vaincre la pandémie au Québec!»

Et les priorités des Québécois le démontrent bien. Ce qui préoccupe la population, c’est d’abord et avant tout la gestion du réseau de la santé et de l’épidémie. Vient ensuite l’amélioration des conditions de vie des aînés, notamment dans les CHSLD. 


SI DES ÉLECTIONS PROVINCIALES AVAIENT LIEU AUJOURD’HUI, POUR QUEL PARTI AURIEZ-VOUS L’INTENTION DE VOTER ?

Coalition Avenir Québec de François Legault : 49 %  

  • 21 octobre : 50 % | Variation - 1 %   

Parti libéral du Québec de Dominique Anglade : 22 %  

  • 21 octobre 18 % | Variation + 4 %   

Parti Québécois de Paul St-Pierre Plamondon : 14 %  

  • 21 octobre 16 % | Variation - 2 %   

Parti Québec solidaire de Manon Massé : 11 %  

  • 21octobre 13 % | Variation - 2%   

Autre parti : 5 % 


SATISFACTION À L’ÉGARD DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC

Satisfait : 67 %   

  • 23 juin 76 %   

Insatisfait : 28 %  

  • 23 juin 17 %   

Ne sait pas / refus : 5 %  

  • 23 juin 7 %   

TAUX DE SATISFACTION ENVERS LE TRAVAIL DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC SUR DIVERS DOSSIERS  

  • L’imposition du port du masque dans les endroits publics : 85 %  
  • Les limitations des rassemblements privés pour le temps des Fêtes : 65 %  
  • Les mesures de soutien aux familles pendant la pandémie : 61 %  
  • Les mesures de soutien aux entreprises pendant la pandémie : 55 %  
  • Les mesures de contrôle à l’encontre des personnes refusant de se soumettre aux règles sanitaires : 53 %  
  • La gestion de la pandémie dans les écoles : 52 %  
  • Les mesures de soutien à l’industrie culturelle pendant la pandémie : 46 %  
  • La gestion de la pandémie dans les résidences pour personnes âgées : 34 %   

NOTE DONNÉE AUX DIRIGEANTS POUR LEUR GESTION DE LA PANDÉMIE (sur 10)  

  • Le premier ministre du Québec, François Legault : 6,9  
  • La Direction nationale de santé publique du Québec, Dr Horacio Arruda : 6,9  
  • Le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Christian Dubé : 6,6  
  • La chef de l’Agence de la santé publique du Canada, Dre Theresa Tam : 6,5  
  • La ministre des Finances du Canada, Chrystia Freeland : 6,3  
  • Le ministre des Finances du Québec, Éric Girard : 6,2  
  • La ministre de la Santé du Canada, Patty Hadju : 6,0  
  • Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau : 5,8  
  • Le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon : 5,7  
  • La ministre du Développement économique et des Langues officielles du Canada, Mélanie Joly : 5,2   

MÉTHODOLOGIE  

Sondage web, à l’aide de la technologie d’interview web assistée par ordinateur (du 11 au 13 décembre 2020) 1004 Québécois, âgé(e)s de 18 ans ou plus et ayant le droit de vote au Québec, recrutés aléatoirement à partir du panel en ligne de LEO.        

  • À l’aide des données du recensement de 2016, les résultats ont été pondérés selon l’âge, le sexe, la langue maternelle, la région et le niveau de scolarité afin de garantir un échantillon représentatif de la population.        
  • Aux fins de comparaison, un échantillon probabiliste de 1004 répondants aurait une marge d’erreur de 3,1, et ce, 19 fois sur 20.        
  • Les résultats présentés dans cette étude sont conformes aux standards en matière de recherche sur l’opinion publique et aux exigences de divulgation du CRIC.