/sports/football
Navigation

Retour au bercail pour Christian Dallaire

Retour au bercail pour Christian Dallaire
Photo d'archives Stevens Leblanc

Coup d'oeil sur cet article

Christian Dallaire est de retour à son alma mater, alors qu’il se joindra au personnel d’entraîneurs des Condors de Beauce-Appalaches.

L’ancien receveur du Rouge et Or de l’Université Laval qui a complété sa carrière en 2019 agira comme coordonnateur des unités spéciales, entraîneur des quarts-arrières et sera responsable de la préparation physique des athlètes de tous les sports.

«Je suis très content, a exprimé Dallaire, qui a porté les couleurs des Condors de 2012 à 2014. C’était dans mes plans depuis longtemps de revenir avec les Condors. J’étais présent à chaque printemps comme entraîneur invité et je voulais continuer de coacher. Je voulais aussi revenir en Beauce.»

«Même si je n’ai pas terminé ma carrière comme quart-arrière, j’ai toujours eu un faible pour cette position où j’ai débuté le football, a ajouté celui qui a évolué comme pivot dans les rangs collégiaux. Avec le Rouge et Or, je captais les ballons des quarts-arrières pendant les entraînements et j’étais attentif aux détails techniques que Mathieu Bertrand enseignait. Même chose sur les unités spéciales, où je veux redonner aux plus jeunes ce que j’ai appris.»

Dallaire souhaite contribuer au retour vers le succès de la formation de son patelin qui devait disputer sa première saison en Division 3 cet automne, après une relégation au terme de la saison 2019, mais qui devra patienter à 2021 en raison de la pandémie. «Je veux aider l’équipe à retourner en Division 2, a-t-il indiqué, mais on va y aller un pas à la fois.»

Dallaire se retrouvera dans un environnement familier. «Le coordonnateur offensif Félix Tessier est un de mes bons amis et il a "coaché" deux de mes frères. On a appris à se connaître au fil des ans et nous avons développé une bonne amitié. On travaillait ensemble lors des camps de printemps et on se voyait à Québec puisque mon ancien coéquipier Samuel Thomassin est un de ses meilleurs chums. J’aurai aussi l’opportunité d’apprendre de Marc Loranger [entraîneur-chef] qui possède une grande expérience et beaucoup de connaissances.»

Avec les Condors, Dallaire aurait pu diriger un de ses frères, mais ce dernier a complété son parcours collégial en 2020 dans cette saison qui n’a jamais débuté. «Le plus jeune de la famille Benjamin est en 1er secondaire, je pourrai le "coacher" si je reste avec les Condors pour une longue période.»

Bachelier en kinésiologie, Dallaire terminera, cet été, une maîtrise dans le même domaine.