/sports/tennis
Navigation

Bianca Andreescu peut maintenant planifier 2021

Bianca Andreescu peut maintenant planifier 2021
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

La joueuse de tennis canadienne Bianca Andreescu sera assurément prête pour les Internationaux d’Australie, alors que ceux-ci auront bel et bien lieu du 8 au 21 février. 

Ces détails ont été confirmés, vendredi, par le circuit de la WTA au moment d’annoncer les sept premiers tournois à son calendrier pour la saison 2021.

«J’ai constaté à quel point j’ai été déçue, en 2020, quand le tour a été "cancellé" et tout le reste, a indiqué Andreescu dans une vidéo publiée samedi sur son compte Twitter. Le sport est un élément très important dans ma vie et ç’a un lien également avec mon désir d’inspirer les autres et pour moi, c’est très important, si je peux faire ça un peu. Ça me donne une autre raison de faire du sport.»

Classée au septième rang mondial, Andreescu n’a pas disputé un match depuis octobre 2019, elle qui a été blessée à un genou. C’est toutefois la pandémie et diverses blessures qui l’ont empêchée de revenir au jeu en 2020.

La Canadienne pourrait renouer avec l’action avant les Internationaux d’Australie puisqu’elle est déjà à Dubaï pour s’entraîner avec l’entraîneur québécois Sylvain Bruneau. Comme dévoilé, les hostilités pour 2021 seront justement lancées avec un tournoi dans les Émirats arabes unis le 5 janvier.

Des qualifications à Dubaï

Les deux autres Canadiennes les mieux classées, soit les Québécoises Leylah Annie Fernandez (88e) et Eugenie Bouchard (141e), feront bientôt connaître leurs intentions en vue du calendrier. Dans le cas de Bouchard, elle risque de devoir passer par Dubaï puisque les qualifications pour les Internationaux d’Australie s’y tiendront exceptionnellement du 10 au 13 janvier. Après quoi, une quarantaine sera obligatoire pour les qualifiées.

Deux tournois WTA 500 auront par ailleurs lieu à Melbourne Park, en Australie, du 31 janvier au 7 février. Rappelons que les tournois WTA 250 habituellement présentés à Auckland, en Nouvelle-Zélande, et à Shenzhen, en Chine, n’auront pas lieu en 2021.