/lifestyle/books
Navigation

Une grosse semaine en vue

La librairie Au Carrefour entame le sprint final avant le congé

Denis Gamache
Photo courtoisie Denis Gamache, libraire, travaille à la librairie Au Carrefour de Saint-sur-Jean-Richelieu depuis 20 ans.

Coup d'oeil sur cet article

Les librairies devront fermer leurs portes du 25 décembre au 10 janvier. Denis Gamache et les employés de la librairie Au Carrefour, à Saint-Jean-sur-Richelieu, s’attendent à un gros début de semaine.

Un sentiment de déception flottait dans l’air lorsque cette nouvelle période de fermeture a été annoncée mardi dernier.

« C’est décevant, mais on s’y attendait un peu avec l’augmentation des cas et des hospitalisations. C’est un peu comme le Yin et le Yang. Nous sommes toutefois contents de pouvoir être ouverts jusqu’à Noël. Ça va être une très grosse semaine », a lancé le libraire au cours d’un entretien.

Cette période, entre Noël et le jour de l’An, est habituellement une bonne semaine à la librairie Au Carrefour, qui possède aussi une succursale aux Promenades Montarville à Boucherville. Les jeunes amateurs de BD, de mangas et de littérature fantastique qui ont reçu de l’argent en cadeau veulent se procurer leurs livres favoris.

« La semaine après Noël est presque aussi forte, en termes de vente, que celle avant. On ne sait pas si nous allons être en mesure de récupérer les ventes perdues lors de cette fermeture. Le temps le dira », a laissé tomber Denis Gamache, qui a fait ses débuts, à quatre pattes, à visser des tablettes, lors de l’ouverture de la librairie, il y a 20 ans, au Carrefour Richelieu.

Réflexion

La librairie Au Carrefour avait désactivé, à la première fermeture des commerces en mars, son service de commandes en ligne par l’entremise de la plateforme leslibraires.ca. 

« Il nous était impossible d’accéder à notre commerce. Une fois réactivées, à la mi-mai, les ventes en ligne ont explosé. Ce fut instantané. On n’a pas eu le temps d’annoncer qu’on était de retour que les commandes entraient déjà. Nous sommes passés de quelques commandes par jour à des dizaines », a-t-il raconté.

Une réflexion est en place afin de déterminer si le service de commandes en ligne sera activé entre le 25 décembre et le 10 janvier.

« Nous ne sommes pas encore fixés. Ce n’est pas une longue fermeture. Il faut aussi tenir compte du fait que les fournisseurs vont être fermés jusqu’au 4 janvier. On va pouvoir vendre ce qu’on a en magasin, mais ça va être plus difficile avec ce qu’on ne possède pas », a-t-il fait remarquer.

Les affaires vont bien dans les deux succursales. Les clients sont de retour et nombreux.

« Nous sommes pas mal devenus le pôle d’attraction du centre commercial. C’est comme si on n’était jamais partis », a-t-il raconté.

La force du livre

La librairie Au Carrefour s’est spécialisée, au cours des dernières années, dans les BD, les mangas et la littérature fantastique. Une spécialisation qui s’est imposée en étant située à deux pas de la polyvalente Chanoine-Armand-Racicot.

« Les jeunes ont été les premiers clients à revenir à la librairie lorsqu’on a ouvert nos portes à nouveau à la mi-mai. C’était nos rayons les plus fréquentés. Les mangas, c’est un peu le Netflix des livres avec des livres qui amènent à vouloir lire le suivant », a-t-il dit. 

L’engouement pour le livre, depuis le début de la pandémie, traduit, souligne le libraire, la force du livre.

« Le livre, en 2000 ans, est le produit culturel qui ne s’est jamais fait tasser. On prévoyait sa fin avec l’arrivée du numérique et que le livre papier allait disparaître. Le livre, à une époque où tout le monde est devant un écran, est là pour demeurer. Ça permet de sortir des écrans », a-t-il affirmé. 

Les suggestions de Denis 

Le plongeur

Denis Gamache
Photo courtoisie
  • Stéphane Larue
  • 2016

Quand il fait triste Bertha chante

  • Rodney St-Éloi
  • 2020

Ténèbre

  • Paul Kawczak
  • 2020

Colle-moi

  • Véronique Grenier
  • 2020

L’amour, la haine et le cerveau

  • Michel Rochon
  • 2020

* On peut se procurer des livres dans les libraires indépendantes via le site leslibraires.ca.