/sports/golf
Navigation

Thibault termine l’année en beauté

La Québécoise gagne un important tournoi amateur en Floride

Brigitte Thibault
Photo courtoisie Brigitte Thibault a remporté le championnat amateur Dixie, dimanche, au club Palm Aire, à Pompano Beach.

Coup d'oeil sur cet article

Brigitte Thibault a trouvé le meilleur moyen de mettre un point d’exclamation à son année unique sur les allées. Elle a signé une seconde victoire importante en remportant un grand tournoi amateur féminin américain en Floride.

• À lire aussi: Le golf en temps de pandémie: retard modéré

Après son titre au championnat Western en juillet, la Québécoise âgée de 22 ans a gravé son nom sur le trophée du championnat amateur Dixie ce week-end. Une conquête qui vaut son pesant d’or à l’aube de l’année 2021. 

On sait qu’en 2020, Thibault s’était lancée dans un grand chantier en modifiant son élan et son jeu, ce qui ne l’a pas empêchée d’aligner les bonnes performances. Elle est fière de rentrer à la maison avec le sentiment du devoir accompli tout en regardant avec positivisme l’année à venir.  

Elle est accompagnée de la
professionnelle Paula Reto, championne des éditions 2010 et 2011.
Capture d'écran
Elle est accompagnée de la professionnelle Paula Reto, championne des éditions 2010 et 2011.

« Je viens de traverser une année de progrès. Je devais le faire pour préparer mon avenir. J’ai grandi personnellement et mentalement. Ça me permet de regarder vers les circuits professionnels à plus long terme. Mon objectif est d’atteindre la LPGA. Je sais que je suis faite pour jouer au golf », a relaté la golfeuse de Rosemère en entrevue avec Le Journal depuis l’aéroport de Fort Lauderdale. 

« Je rentre maintenant à la maison pour passer du temps en famille, a-t-elle ajouté avec gratitude. Ça fait plus de deux mois et demi que je suis partie. Ce sera un Noël dans le confinement du Québec avant de repartir à l’aventure en janvier. » 

Vétérane des Bulldogs de l’Université Fresno en Californie, Thibault devrait rejoindre ses coéquipières pour le calendrier printanier de la conférence Mountain West de la NCAA. C’est évidemment si le circuit universitaire ne décide pas d’annuler les activités d’ici là en raison de la pandémie. 

Retour en force

Pour mettre le grappin sur le titre du Dixie Amateur qui avait lieu au club de golf Palm Aire à Pompano Beach, Thibault a trimé dur. Accusant un retard de six coups à l’aube de la quatrième et dernière ronde, elle l’avait accentué à huit coups après deux trous en inscrivant un boguey et un double boguey. Sans paniquer, elle a retroussé ses manches, comme elle le fait si souvent. 

« C’était moche comme départ. J’étais agressive et je frappais trop loin. Mais je me suis adaptée et je me suis lancé un défi personnel de réaliser trois oiselets sur l’allée. Et comme j’avais plus de facilité sur le retour durant la semaine, je pouvais encore espérer gagner. »

Elle a relevé son premier défi avec brio en appuyant ensuite sur l’accélérateur au second neuf, réalisant des oiselets sur les trois normales 5. Deux fois, un aigle était à sa portée. Qu’importe, elle a enfilé quatre « moineaux » à ses six derniers trous pour coiffer Ellen Hume par deux coups au fil d’arrivée. 

Instinct du tueur

« J’avais cette confiance que je pouvais gagner ce tournoi. J’étais là pour conquérir le terrain et multiplier les bons coups. Quand les filles m’ont dit que j’y étais arrivée, je n’y croyais pas, car je n’avais pas regardé le tableau. 

« C’est le signe que le travail des dernières semaines a rapporté, a ajouté celle qui se plaît dans le rôle de la chasseuse. Je jouais bien depuis trois semaines. Le faire sous pression en tournoi, c’est satisfaisant. »

En terminant avec un dossier cumulatif de -6, Thibault a enregistré l’un des quatre scores sous la normale. 

Elle est assise au 146e rang amateur au monde; cette victoire la fera grimper de précieux échelons.

« Gagner le Western est un grand exploit en raison des grands noms sur le trophée. En ajoutant le Dixie, avec la participation d’excellentes rivales, c’est aussi très plaisant de le compter sur mon tableau de chasse. » 

  • Les golfeuses de Québec Sarah-Ève Rhéaume, Anne-Léa Lavoie et Geneviève Jobin-Colgan ont aussi participé au tournoi amateur Dixie. Du lot, seule Rhéaume a résisté au couperet en terminant au 47e rang.