/opinion/blogs/mechantsraisins
Navigation

Nos auteurs

Essence de Constance, le vin de Noël

Essence de Constance, le vin de Noël
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Le Vin de Constance fait partie du club sélect des vins qui marquent. Ceux dont on se souvient même si on en oublie le nom. Pour plusieurs, c’est l’étincelle qui a allumé leur passion pour le vin.

Né vers la fin du 17e siècle, ce vin liquoreux d’Afrique du Sud se taille rapidement une place de choix à la table des rois et des possédants. Frédéric Le Grand, Marie-Antoinette, Louis XVI, la reine Victoria, Georges Washington. Tous succombent au charme exotique du vin. On prétend que l’empereur déchu Napoléon, privé de son chambertin, s'en faisait expédier trente bouteilles chaque mois lors de son exil à l’île Sainte-Hélène.

Puis vint le méchant phylloxera à la fin des années 1800. Les vignes sont ravagées. Et comme la Belle au bois dormant, le Vin de Constance va s’endormir pour une centaine d’années. Il faut attendre la fin des années 1980 pour la résurrection. La maison Klein Constantia, sur la base des archives, se donne pour mission de le faire revivre. Aujourd’hui, goûter un Vin de Constance demeure une expérience unique.

Déjà, par la forme unique de la bouteille qui rappelle son passé, on s’attend à une expérience différente. Élaboré à 100$ de muscat à petits grains, il offre une matière visqueuse à la couleur dorée et brillante. Au nez, l’intensité des parfums est captivante. On pourrait y rester des heures et vous remplir une page complète de parfums. Je retiens figue fraîche, mirabelle, pamplemousse chaud, camphre, safran, caramel, verveine, iode, etc. En bouche, le vin paraît riche, onctueux, tout en montrant une fraîcheur qui fait vibrer l’ensemble. Longue finale, complexe et aérienne. Tout de suite, la référence qui me vient en tête, c’est d’Yquem. Par la perfection de ses proportions. De l’équilibre entre puissance, finesse, richesse et légèreté. Un tour de force qui marque et qui vous fera passer un extraordinaire moment de dégustation. À servir bien frais. Il accompagnera à merveille des fromages relevés ou une terrine de foie gras, mais pourra se laisser siroter seul sur le bord du feu. Sachez enfin que c’est un vin qui dispose d’un excellent potentiel de garde.

Buvez moins. Buvez mieux. Et, surtout, un très joyeux Noël.

Klein Constantia, Vin de Constance 2015, Stellenbosch, Afrique du Sud, 80,00$ - Code SAQ 10999655 - 14% - 160 g/L