/news/society
Navigation

Voici 11 choses que l’on veut oublier de 2020

Coup d'oeil sur cet article

Même si on voulait oublier l’année 2020 dans son ensemble, certains éléments en particulier mériteraient carrément d’être effacés de notre mémoire.

• À lire aussi: Voici 11 personnes qu’on ne connaissait pas avant 2020

• À lire aussi: Ces articles que les Québécois se sont arrachés en 2020

Cette liste, qui n’est pas exhaustive, est bien sûr à prendre avec un grain de sel. 

Voici 11 choses qu’on veut oublier de l'année 2020   

1) Notre oncle complotiste   

Photo d'archives, Agence QMI (Mario Beauregard)

S’il y a une bonne chose à l’annulation des rassemblements des Fêtes, ça pourrait être de ne pas le voir, justement. 

2) L’odeur et la texture du désinfectant à l’épicerie  

Photo d'archives, Stevens LeBlanc

Sérieux...

3) Le premier débat présidentiel entre Trump et Biden  

Photo d'archives, AFP

C’était... incompréhensible et insoutenable!

4) Notre facture au garage parce qu’on n’a pas utilisé notre auto pendant trop longtemps  

Photo stock.adobe.com (nessyal)

On a réduit nos émissions à effet de serre, mais le garage nous attendait dans le détour. 

5) Les tartelettes portugaises du Dr Horacio Arruda  

PHOTO D'ARCHIVES, Agence QMI

C’est moins drôle qu’au début, mettons.

6) Toutes les tentatives pour faire du pain qui ont échoué lamentablement  

Photo Adobe Stock

Il vaut mieux les oublier. 

7) Les incendies de tours cellulaires  

Photo d'archives, Agence QMI (Erik Peters)

On ne peut pas croire que des gens aient réellement fait ça au Québec. 

8) La désinformation sur les réseaux sociaux   

Le Journal de Québec

«C’est une fausse pandémie! Les élections américaines sont truquées!»

Respirons par le nez, tous ensemble. 

9) La buée omniprésente dans les lunettes quand on porte le masque  

Photo d'archives, AFP

On aimerait l’oublier, mais elle est toujours là!

10) La pénurie injustifiée de papier de toilette   

Il faudrait mettre du gros liquide correcteur sur ces épisodes peu glorieux

11) Les tatas qui ont dansé à la Place Rosemère  

Oublions ceci pour les générations futures.