/news/transports
Navigation

Une enfant de 9 ans appelée à mettre un frein à la vitesse

Coup d'oeil sur cet article

Une campagne de sensibilisation à la sécurité routière connaît un succès fou à Gatineau et suscite de l’intérêt ailleurs au Québec en raison de l’originalité de son concept, mais, surtout, grâce au charisme de sa jeune vedette.

Ellie Pigeault, âgée maintenant de 9 ans, ne se doutait pas qu’elle deviendrait une figure connue et reconnue lorsqu’elle a posé sa candidature pour incarner Prudence, personnage principal de cette campagne de sensibilisation.

Depuis trois ans, son visage est partout à Gatineau: affiches, panneaux en bordure des rues, sans compter les vidéos qui circulent sur les médias sociaux.

«Je me suis beaucoup amusée, même si les journées de photo et de tournage étaient parfois très longues», nous confie l’élève de 4e année en entrevue.

PHOTO COURTOISIE: Ville de Gatineau

Impact    

La Ville de Gatineau a lancé cette campagne en 2018 pour inciter les usagers de la route à respecter les nouvelles limites de vitesse abaissées à 40 km/h dans ses quartiers résidentiels.

Un appel de candidatures a donc été fait auprès d’une école locale, l’Artishow, où Ellie pratiquait le théâtre musical depuis trois ans.

«Je suis contente de contribuer à la réduction de la vitesse sur les rues résidentielles», admet avec fierté la jeune actrice.

PHOTO COURTOISIE: Ville de Gatineau

À preuve, le nombre annuel de constats d’infraction pour excès de vitesse sur le territoire gatinois a chuté de 19 577 en 2017 à 16 032 en 2019.

«La campagne Prudence a eu des effets positifs sur la sécurité routière à Gatineau», confirme la présidente de la Commission sur les transports, les déplacements durables et la sécurité de la Ville, Audrey Bureau.

Prix    

La campagne a remporté le prix «Communication grand public» lors du 13e gala de l’Association québécoise des transports, tenu en novembre dernier.

Le jury a souligné la cohérence et l’originalité de la campagne, tout en notant son impact sur le public cible et l’efficacité de ses outils de diffusion.

D’autres municipalités à travers la province ont d’ailleurs signifié leur intérêt à adopter le projet.