/news/coronavirus
Navigation

Rassemblement illégal: plus de 17 000$ d’amende remis à des fêtards de Québec

Le propriétaire du Boston Pizza affirme que le «party» a été organisé dans son dos

Coup d'oeil sur cet article

Une dizaine de personnes a reçu des constats d’infraction samedi soir quand les policiers de Québec sont débarqués dans un party improvisé au Boston Pizza de L’Ancienne-Lorette.

C’est à la suite d’une dénonciation citoyenne que les agents du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) sont intervenus au restaurant de la route de l’Aéroport vers 22h. D’après nos informations, les fêtards ont été dénoncés après que l’un d’entre eux ait diffusé la soirée sur les réseaux sociaux.  

«Tous les gens qui étaient présents sur place ont reçu un constat d’infraction», affirme le lieutenant Charles-Scott Simard, du SPVQ. Ce sont donc 11 contrevenants au décret de la santé publique qui ont reçu une amende de 1546$, pour un total de 17 006$. 

À son insu

Contacté par Le Journal, l’un des propriétaires du restaurant, Jonathan Delarosbil affirme que cette soirée improvisée a été organisée à son insu. Des employés qui avaient fini leur quart de travail auraient décidé d’appeler quelques amis pour prendre une bière. 

Photo Agence QMI, Marc Vallières

«Ç'a été organisé dans notre dos. Il n’y avait plus de gestionnaires sur place parce qu’il était rendu tard. Nous, on n’aurait jamais toléré ça», affirme celui qui possède aussi le restaurant de la chaîne situé dans Lebourgneuf. 

«Ébranlé» par les événements, il se dit déçu du comportement de ses employés qui seront interrogés sous peu dans le but de comprendre qui a pris cette décision-là. 

«Je pense que ça va être leur dernier [écart de conduite], ils ont eu leur leçon. Ce qui est plate c’est que ça touche la réputation du restaurant, alors qu’on n’a rien à voir là-dedans», déplore M. Delarosbil. 

Sanctions supplémentaires?

Impossible de savoir pour l’instant si le propriétaire de l’établissement se verra attribuer des sanctions supplémentaires. Cependant, une enquête complémentaire de la section spécialisée «Accès Alcool» du SPVQ pourrait mener à d’autres amendes étant donné qu’il y a eu consommation d’alcool sur place, explique le lieutenant Simard. 

Rappelons que les restaurants étant considérés comme des commerces non essentiels, le Boston Pizza de L’Ancienne-Lorette n’avait pas le droit d’accueillir des clients au sein de l’établissement. 

«On le sait, tout le monde doit faire attention. D’autant plus que dans la restauration, on est déjà touché par cette crise-là. C’est un événement dont on n’avait vraiment pas besoin», conclut M. Delarosbil. 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres