/sports/baseball
Navigation

Blake Snell et Yu Darvish deviennent officiellement des Padres

Blake Snell et Yu Darvish deviennent officiellement des Padres
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les Padres de San Diego ont officialisé mardi l’embauche des lanceurs étoiles Blake Snell et Yu Darvish.

Snell a été obtenu par la formation californienne des Rays de Tampa Bay en échange des lanceurs Luis Patino et Cole Wilcox ainsi que des receveurs Francisco Mejia et Blake Hunt.

Gagnant du trophée Cy-Young dans l’Américaine en 2018, le gaucher de 28 ans a enregistré une fiche de 4-2, une moyenne de points alloués de 3,24 et 63 retraits sur des prises en 11 départs la saison dernière avec les Rays.

Snell a encore trois saisons à disputer à son contrat de cinq ans de 50 millions qu’il avait obtenu avec les Rays en mars 2019.

Pour sa part, Darvish a été acquis des Cubs de Chicago en compagnie du receveur Victor Caratini. En échange, les Padres ont cédé le lanceur partant Zach Davies, les espoirs à l’arrêt-court Reginald Preciado et Yeison Santana, ainsi que les voltigeurs Owen Caissie et Ismael Mena.

Darvish a terminé deuxième derrière Trevor Bauer dans la course à l’obtention du trophée Cy Young dans la Nationale en 2020. L’artilleur de 34 ans a mené la ligue nationale avec huit victoires la saison dernière, en plus d’enregistrer une moyenne de points mérités de 2,01 et 93 retraits au bâton en 76 manches.

Pas de ressentiment pour Snell

Bien qu’il soit excité par le nouveau défi qui l’attend avec les Padres, une équipe qui s’annonce particulièrement dangereuse pour la prochaine saison, Snell a tout de même reçu la nouvelle de son échange avec émotion.

«Je n’ai jamais voulu quitter Tampa, a dit le lanceur en entrevue avec MLB.com. Je ne suis pas le genre de personne qui va se fâcher ou dire du mal des autres car ils font leur travail au meilleur de leurs capacités. Je respecte la direction, je respecte Kevin Cash. Je sais que des gens lui reprochent des choses mais c’est un bon gérant.»

D’ailleurs, Snell dit ne pas nourrir de ressentiment à l’endroit de Cash pour l’avoir retiré hâtivement de plusieurs matchs malgré ses performances dominantes lors des dernières séries éliminatoires.

«Je voulais rester plus longtemps (à Tampa). Je voulais être un Ray, a soutenu Snell. Je n’ai que de l’amour pour les Rays. Ils ont fait beaucoup pour moi et je ne pourrais être plus reconnaissant envers eux.»