/news/coronavirus
Navigation

Un 1er cas positif à la nouvelle souche de COVID-19 au Québec

Coup d'oeil sur cet article

Une première personne au Québec est atteinte de la souche britannique du coronavirus, qui a tout l’air d’être plus contagieuse, et les experts s’attendent à ce que d’autres cas soient découverts.

L’apparition du nouveau variant dans la province est liée au retour d’une voyageuse en provenance de Londres le 11 décembre dernier.

Malgré les règles de quarantaine en vigueur, cette dernière a côtoyé et contaminé trois membres de sa famille, dont un a été déclaré positif au « variant S », a confirmé mardi le ministère de la Santé et des Services sociaux.

« Le virus des autres membres de la famille n’a pas été séquencé. On ne sait pas encore, mais on suppose que ce sera la même souche », avance Sandrine Moreira, responsable de la coordination de la génomique et de la bio-informatique au Laboratoire de santé publique du Québec.

Des analyses génomiques de leurs échantillons étaient effectuées mardi pour établir s’ils étaient eux aussi porteurs de cette mutation de la COVID-19, réputée plus contagieuse, mais pas plus mortelle que celle qui ravage déjà le Québec.

Les directions de santé publique de Montréal et de l’Estrie ont retracé les mouvements des quatre individus concernés, qui sont présentement confinés. L’un d’eux réside en Estrie.

Pour sa part, le professeur Jesse Shapiro, membre du Centre génomique de l’Université McGill, trouve encourageant que ce cas spécifique soit associé à un voyage et non à la transmission communautaire.

Pas le dernier

Néanmoins, le Dr François Marquis, chef de services des soins intensifs de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, prévient qu’on découvrira probablement d’autres porteurs de la mutation dans les prochains jours.

« On a mis le doigt sur celui-là, mais je ne serais pas surpris d’en trouver d’autres », soutient-il.

Il n’y a toutefois pas lieu de paniquer au sujet de l’apparition de la nouvelle souche au pays, rappelle M. Shapiro.

« On sait exactement quoi faire pour arrêter la transmission : porter un masque, pratiquer la distanciation physique et éviter les rassemblements. C’est un rappel de ne pas baisser la garde. »

-Avec Clara Loiseau


Dans la dernière semaine, d’autres cas ont été détectés en Ontario et en Colombie-Britannique. Les vols en provenance du Royaume-Uni demeurent suspendus jusqu’au 6 janvier.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres