/news/coronavirus
Navigation

Encore en confinement après le 11 janvier?

Coup d'oeil sur cet article

Le nombre de cas élevé de COVID-19 enregistré dans les dernières semaines au Québec démontre que la deuxième vague n’est pas contrôlée, ce qui pourrait forcer le prolongement du confinement.

«Il faut que tout le monde réalise que tant qu’on ne contrôle pas ce nombre de cas et ce taux de positivité, on risque de rester dans des mesures de confinement beaucoup plus longtemps qu’on le voudrait», explique la Dre Nathalie Grandvaux, professeure de biochimie à l’Université de Montréal.

Selon la docteure, le taux de positivité est en constante progression depuis un mois et demi, une situation inquiétante.

«Je voudrais voir ce taux de positivité commencer à redescendre au moins vers le 4% et moins. Là, on est à un peu plus de 6%. Il faut commencer à voir ce taux-là diminuer sérieusement», prévient-elle.

Pour Mme Grandvaux, un déconfinement après le 11 janvier et un retour à l’école, comme prévu par le gouvernement Legault, sont difficiles à justifier si le taux de positivité ne diminue pas.

«Tant qu’on va être dans ces cas-là et ces chiffres-là, je ne vois pas comment le gouvernement pourra revenir en arrière des mesures qu’il a mises en place», soutient-elle.

Elle ajoute que les règles sanitaires imposées pendant les Fêtes doivent être respectées sérieusement dès maintenant si les Québécois veulent inverser la tendance et éviter de prolonger le confinement.

«Il faut en prendre conscience: moins on fait [les mesures] strictement aujourd’hui, plus [le confinement] va durer», avertit la Dre Grandvaux.

Bien que la décision finale revienne au gouvernement et à la Santé publique, une diminution du nombre de cas est la meilleure option pour voir un retour à la normale.

«Je pense que le gouvernement sera en meilleure position pour faire [un déconfinement] si on voyait les cas diminuer», dit Nathalie Grandvaux.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres