/news/currentevents
Navigation

La guignolée des médias de la Rive-Sud cambriolée

Coup d'oeil sur cet article

Le local de la Grande Guignolée des médias de la Rive-Sud a été cambriolé tard lundi soir par des voleurs qui ont aussi saccagé les lieux à Longueuil.

Selon le président et fondateur de la collecte, Jean-Marie Girard, les cambrioleurs ont été surpris par l’équipe de sécurité du bâtiment, qui est situé dans l’ancien magasin Best Buy de la rue Auguste, dans le secteur de Greenfield Park. Le Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL) a indiqué avoir reçu un appel d’un témoin de traces de vandalisme aux alentours de 23h30.

Les employés ont rapidement constaté que la porte avant avait été ouverte de force. On suppose ensuite qu’un camion était posté à l’arrière de la bâtisse pour récupérer le butin des cambrioleurs.

«Ils n’avaient pas eu le temps d’embarquer tout leur stock et ils se sont sauvés, a raconté en entrevue M. Girard. Ils ont fait beaucoup de dégâts, beaucoup de dommages au niveau des produits. Ils ont éventré les boîtes. Ils sont sortis avec des couches de bébé, différents produits, du chocolat, etc.»

M. Girard, 80 ans, est arrivé sur les lieux du crime aussi vite que possible afin de constater l’étendue des dégâts. En début d’après-midi, après le passage des policiers, il était affairé à tout remettre en place en compagnie de six bénévoles.

«C’est pas la période [pour faire ça]. On savait qu’il y avait un virus, mais on ne savait pas qu’il avait deux pattes», a rétorqué avec humour M. Girard, qui a fondé la Grande Guignolée de la Rive-Sud en 2001.

«C’est la première fois en 19 ans. Avant, ce n’était jamais arrivé», a-t-il ajouté.

Le président appelle ainsi à la générosité des gens en ce temps des Fêtes déjà marqué par une pandémie mondiale de COVID-19. C’est déjà mercredi que se termine la collecte pour cette année.

Le SPAL a indiqué mener une enquête. Il n’y a pour l’instant aucun suspect, mais les autorités invitent les gens à faire part de leurs informations en communiquant avec la ligne anonyme Info-Azimut, au 450 646-8500.