/weekend
Navigation

Ce que 2021 nous réserve de bon

Coup d'oeil sur cet article

La rentrée d’hiver venant tout juste de commencer, voici les romans étrangers à surveiller au cours des prochaines semaines.

Le train des enfants 

Photo courtoisie
  • Viola Ardone 
  • aux Éditions Albin Michel  

En Italie, terre d’origine de l’écrivaine Viola Ardone, ce roman a vraiment roulé à fond de train et on va bientôt avoir la chance de découvrir pourquoi. S’inspirant de faits historiques, il met en scène un jeune gamin des rues de Naples qui, en 1946, va faire partie des milliers d’enfants défavorisés du sud de l’Italie à être envoyés pendant quelques mois dans les riches familles du nord. Juste après la fin de la Deuxième Guerre, c’est apparemment ce que le Parti communiste aurait trouvé de mieux pour lutter contre la pauvreté. Mais à l’évidence, ses dirigeants ne se sont pas demandé ce qui se passerait ensuite, une fois ces quelques mois écoulés... 

► Sortie prévue en librairie le 13 janvier

Serge 

Photo courtoisie
  • Yasmina Reza 
  • aux Éditions Flammarionl  

Avec ce quatrième roman très attendu de la femme de lettres française Yasmina Reza, on s’invite chez les Popper. Une famille pas comme les autres dont le fils du milieu, Jean, va entreprendre de nous raconter une tranche d’histoire. Au fil des pages, on fera donc plus ample connaissance avec ses parents, son frère Serge, sa sœur Nana ainsi qu’une ribambelle de conjoints ou d’ex-conjoints. Et s’il y a une chose de sûre, c’est qu’on ne s’ennuiera pas longtemps en leur compagnie !

► Sortie prévue en librairie le 14 janvier

L’ami arménien 

Photo courtoisie
  • Andreï Makine 
  • aux Éditions Grasset  

Pour ceux qui ne le savent pas encore, l’académicien Andreï Makine est né à Krasnoïarsk, en Sibérie. On le précise, car c’est dans cette très froide région du nord de l’Asie que va se dérouler L’ami arménien. Son jeune narrateur habite en effet l’un des orphelinats qui y ont poussé à l’époque soviétique, et un beau jour, dans la cour d’école, il va aider un certain Vardan à échapper aux coups d’une bande de brutes. Une intervention qui va ensuite lui permettre de côtoyer la petite communauté de familles arméniennes qui se sont installées dans le coin, de nombreux Arméniens ayant été emprisonnés en Sibérie. 

On nous promet un magnifique roman.   

► Sortie prévue en librairie vers la mi-février

La vengeance m’appartient 

Photo courtoisie
  • Marie Ndiaye 
  • aux Éditions Gallimard  

Alors qu’elle vient à peine de s’installer à Bordeaux, Me Susane va recevoir la visite de Gilles Principaux, un homme qu’elle a peut-être déjà connu — et follement aimé — lorsqu’elle n’avait que 10 ans et lui, 14. Mais s’il vient la voir, ça n’est certainement pas pour discuter du bon vieux temps : son épouse a froidement noyé leurs trois enfants et il espère que Me Susane acceptera de la défendre.  

Un roman qu’on a vraiment très hâte de lire, l’écrivaine française Marie Ndiaye ayant toujours le chic de nous plonger dans des univers assez particuliers. 

► Sortie prévue en librairie dans le courant février

Puissions-nous vivre longtemps 

Photo courtoisie
  • Imbolo Mbue 
  • aux Éditions Belfond   

Après l’excellent Voici venir les rêveurs, l’écrivaine d’origine camerounaise Imbolo Mbue va nous entraîner dans un coin d’Afrique où l’eau et les terres ont été polluées par une multinationale américaine. Un scénario mille fois répété qui, une fois encore, débouchera sur la mort de nombreux innocents. Pour se racheter, ladite multinationale offrira donc aux enfants du village la possibilité d’aller étudier aux États-Unis, et la jeune Thula sera l’une des premières à partir et à vouloir à tout prix changer les choses. 

► Sortie prévue en librairie début mars

D’autres sorties à surveiller 

En janvier : 

  • Tout peut s’oublier d’Olivier Adam, aux Éditions Flammarion 
  • Le dernier enfant de Philippe Besson, aux Éditions Julliard 
  • La voleuse de fruits, Aller simple à l’intérieur du pays de Peter Handke, aux Éditions Gallimard 
  • La maison hollandaise d’Ann Patchett, aux Éditions Actes Sud  

En février :  

  • Le miel et l’amertume de Tahar Ben Jelloun, aux Éditions Gallimard 
  • L’odyssée du marsouin de Mark Haddon, aux Éditions NiL 
  • Si ça saigne de Stephen King, aux Éditions Albin Michel 
  • Traverser la nuit d’Hervé Le Corre, aux Éditions Rivages 
  • La cité de larmes de Kate Mosse, aux Éditions Sonatine 
  • Le chant des funèbres d’Ian Rankin, aux Éditions du Masque 
  • Paradis perdus d’Éric-Emmanuel Schmitt, aux Éditions Albin Michel 
  • Une vie de poupée d’Erik Axl Sund, aux Éditions Actes Sud 
  • L’évangile des anguilles de Patrik Svensson, aux Éditions du Seuil  

En mars : 

  • Tu aurais dû t’en aller de Daniel Kehlman, aux Éditions Actes Sud 
  • L’ange de Munich de Fabiano Massimi, aux Éditions Albin Michel 
  • Des hommes dans ma situation de Per Petterson, aux Éditions Gallimard