/weekend
Navigation

Musique classique: webdiffusion et espoir

GEN-
Photo d'archives, Agence QMI Yannick Nézet-Séguin

Coup d'oeil sur cet article

Le monde de la musique classique a réagi rapidement à la pandémie avec une panoplie de concerts en webdiffusion. Une initiative qui se poursuivra au cours des prochains mois.

• À lire aussi: Que nous réserve 2021? Lueur d'espoir dans le monde de la culture

L’OSQ, l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre Métropolitain de Yannick Nézet-Séguin et Alexandre Da Costa et l’Orchestre symphonique de Longueuil offriront de nouveaux concerts virtuels en 2021. Certains ensembles ont aussi prévu d’accueillir à nouveau le public, si, bien sûr, la Santé publique le permet.

Alexandre Da Costa
Photo courtoisie, Laurence Labat
Alexandre Da Costa

L’Orchestre symphonique de Montréal lancera l’année 2021, le 12 janvier, sous la direction du chef Jean-Marie Zeitouni, avec la Symphonie no 7 de Beethoven. La contralto Marie-Nicole Lemieux sera en vedette dans cette œuvre surnommée « l’apothéose de la danse » présentée jusqu’au 26 janvier en webdiffusion.

Marie-Nicole Lemieux
Photo courtoisie
Marie-Nicole Lemieux

Carte blanche

L’OSM pourrait accueillir du public, les 26 et 27 janvier, à la Maison Symphonique, avec un concert carte blanche à Marc Hervieux. Il souhaite aussi en accueillir, les 6 et 7 avril, pour la visite d’Alexandra Stréliski.

L’Orchestre Métropolitain offrira, du 15 au 22 janvier, en webdiffusion, le concert De Berlin à Buenos Aires, avec des musiques de Sunabacka, Piazzolla et la Symphonie no 5 « Réformation » de Mendelssohn. L’OM espère se produire devant un public avec le spectacle Milos et le concerto d’Aranjuez de Rodrigo, les 27, 28 et 29 janvier, à Verdun, Ahuntsic-Cartierville et à la Maison Symphonique. 

L’Orchestre symphonique de Longueuil présentera, à partir du 7 janvier, en numérique, son concert Mémoire collective où il célébrera les grands auteurs du Québec et de la francophonie. 

À Québec, l’OSQ dévoilera, en janvier, ses prochaines productions avec ou sans public. Les Violons du Roy vont attendre, de leur côté, les directives du gouvernement au retour des Fêtes.