/investigations/polices
Navigation

Fillette martyre de 7 ans trouvée morte à Laval

Elle aurait subi des sévices corporels importants, dont des brûlures

Coup d'oeil sur cet article

Une fillette de 7 ans qui aurait été martyrisée et aurait subi plusieurs sévices corporels a été trouvée sans vie hier après-midi, à Laval.

La police privilégie la thèse du meurtre pour expliquer la mort atroce de la jeune fille dont le corps été découvert vers 14 h 30, dans une résidence de la rue Le Boutillier, dans le quartier Chomedey.

La petite a été transportée d’urgence à l’hôpital, en vain.

Photo Agence QMI, Mario Beauregard
  • Écoutez l'entrevue de Caroline St-Hilaire avec Véronique Dubé, journaliste TVA nouvelles, sur QUB radio:    

Selon nos informations, la fillette portait des marques de brûlures sur 80 % de son corps, de même que des blessures causées par d’autres types de sévices.

Aucune arrestation n’a été effectuée dans cette affaire. Sept personnes devaient toutefois être rencontrées par les policiers concernant ce meurtre, toujours selon nos informations. 

Comme ces témoins ne parlent pas français, les autorités étaient toujours en attente d’un interprète, en fin de soirée hier, afin de les interroger adéquatement.

Il s’agirait du premier meurtre à être commis à Laval depuis le début de l’année.

La police a dit que les résultats de l’autopsie devraient permettre de connaître la cause exacte de la mort de la fillette.

Photo Agence QMI, Mario Beauregard

« Au moment de l’appel, les autres enfants de la famille n’étaient pas présents sur les lieux. La DPJ a été mise au courant, a précisé en point de presse la sergente Geneviève Major, porte-parole de la police de Laval. Il faudra voir avec eux ce qui se passera au cours des prochains jours au niveau de l’intervention ».

« On attend les causes et circonstances du décès. On doit rencontrer les membres [de la famille] qui étaient présents pour avoir le plus d’informations possible afin de savoir ce qui s’est passé », a-t-elle ajouté.    

  • Écoutez la chronique de Félix Séguin au micro de Richard Martineau sur QUB radio:   

Enfant martyr

Cette histoire n’est pas sans rappeler celle de « l’enfant martyr » de Granby, dont les mauvais traitements répétés à son endroit auraient entraîné sa mort, en avril 2019.

La fillette, également âgée de 7 ans, avait été négligée, sous-alimentée et battue à de multiples reprises. Elle avait été trouvée ligotée dans la résidence familiale, avant de rendre l’âme quelques heures plus tard.

Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Et un deuxième

Un deuxième dossier de maltraitance d’enfants avait été médiatisé cette même année, à Granby.

Le 14 février 2019, la visite de l’huissier Louis Martin venu livrer une ordonnance d’éviction à une famille a permis de sauver trois enfants.

Un poupon, un bambin de 3 ans avec des ecchymoses et un adolescent de 17 ans « dans un état critique, amaigri et souffrant de plusieurs fractures et de problèmes respiratoires » ont été trouvés dans cet appartement aux fenêtres extérieures placardées et dans lequel régnait une mauvaise odeur.

La mère des trois enfants a finalement été condamnée à huit ans de pénitencier, le 13 novembre dernier, pour les sévices infligés au plus vieux.

– Avec Anne-Sophie Poiré

  • Écoutez la chronique judiciaire de l’ex-juge Nicole Gibeault à QUB radio