/sports/huntfish
Navigation

Danger dans les sentiers de motoneige mal enneigés

Coup d'oeil sur cet article

Le manque de neige au Saguenay–Lac-Saint-Jean freine les ardeurs des motoneigistes, qui doivent se méfier des roches, des trous et des arbres dans les sentiers.

«Les seuls sentiers ouverts, c'est ceux des Monts-Valin. Il y a des centaines de motoneigistes qui suivent de près la surfaceuse, alors les sentiers, ils ne peuvent pas durer», a raconté le président du club de motoneige Caribou-Conscrits, Joachim Simard.

Faute d'avoir accès à des sentiers bien enneigés, les motoneigistes qui s'y aventurent risquent d'avoir des accidents. D'ailleurs, un ami mécanicien du président du club est débordé à cause du nombre élevé de motoneiges endommagées par les sentiers, a-t-il confié.

De plus, les amateurs de motoneige doivent se méfier des cours d'eau. Avec le redoux des derniers jours, la grande majorité des glaces ne peuvent pas supporter le poids d'une personne.

Selon Sauvetage Région 02, l'épaisseur de la glace doit être d'au moins 10 cm pour s'y aventurer à pied. À motoneige, elle doit atteindre au moins 13 cm, tout dépendamment de l'engin.

«Le bon jugement, c'est une glace noire, une glace franche, claire comme on l'appelle. Ça, en temps normal, c'est une glace solide», a décrit le responsable des opérations et de la formation chez Sauvetage Région 02, Thierry Gaudron.

Si par malheur la glace cède, voici ce qu'il faut faire.

«Essayez de repérer d'où est-ce que vous arrivez. Allongez les bras le plus loin possible sur la glace, battez des jambes et ensuite roulez, faites le phoque, tout ce que vous pouvez pour vous éloigner du trou, mais surtout ne vous mettez pas debout», a décrit M. Gaudron.

L'organisme a répertorié trois fois plus d'appels de détresse en plein air au Québec en 2020.

«Si la dernière fois que tu as fait de la motoneige, tu avais une certaine forme physique pis que, maintenant, tu as vieilli un peu, bien il faut adapter les journées en conséquence», a souligné le propriétaire d'Évasion Sport, Denis Gagnon, en donnant l'exemple de plusieurs snowbirds qui ont décidé de renouer avec le sport après des années de voyages dans le Sud.