/sports/huntfish
Navigation

Des cabanes à pêche controversées sur le lac Saint-Pierre

Coup d'oeil sur cet article

La Mauricie commence à peine à avoir des accumulations de neige au sol, après un temps des Fêtes parfois doux, que déjà un pourvoyeur a installé des cabanes à pêche sur le lac Saint-Pierre, ce qui suscite des critiques.

Le président de l'Association des pêcheurs du lac Saint-Pierre est sans équivoque. La vingtaine de cabanes, installées dans les derniers jours, ne sont pas sécuritaires.

«Sur une rivière, tu ne passes même pas en ski-doo. Ce n'est pas le temps d'aller à la pêche, l'hiver n'est pas encore pris», a mentionné Jean Lévesque.

Même son de cloche pour Claude Desaulniers, un pourvoyeur qui s'installe à Louiseville depuis 27 ans.

«C'est la nature qui va décider quand on va embarquer, c'est pas nous autres», a-t-il dit.

Pourtant, Gaétan Piché persiste à dire que sa vingtaine de cabanes ne présentent pas de risque.

«Je suis dans une baie. Il y a 3 à 4 pieds d'eau. Pas de courant. [...] On est protégé», a-t-il expliqué.

Le pourvoyeur a demandé aux pêcheurs de quitter les cabanes lundi après que l'eau ait débordé sur la glace. Une problématique qui survient chaque année, selon lui. Il veut maintenant attendre que le froid revienne pour de bon, avant de permettre, de nouveau, aux pêcheurs de s'aventurer sur le lac Saint-Pierre.