/news/coronavirus
Navigation

Les élèves du primaire de retour en classe dès lundi

Les mesures seront renforcées avec le port du masque en classe en 5e et 6e année

Coup d'oeil sur cet article

Au primaire, le retour à l’école se fera comme prévu le 11 janvier alors que les élèves du secondaire retourneront en classe une semaine plus tard, le 18 janvier. Les mesures sanitaires seront toutefois renforcées : les élèves de cinquième et sixième année devront notamment porter le masque en tout temps.

• À lire aussi: Couvre-feu pour un mois: les Québécois assignés à domicile de 20h à 5h

• À lire aussi: Couvre-feu: les supermarchés et les dépanneurs devront fermer plus tôt

Après avoir jonglé avec différents scénarios, le premier ministre François Legault a finalement décidé de ne pas repousser le retour en classe au primaire.

« Pour moi, c’est la priorité, l’école. On doit ça à nos jeunes, nos enfants. Ils doivent pouvoir continuer d’apprendre », a affirmé M. Legault en point de presse, mercredi.

Dès lundi, au primaire, les élèves de la première à la quatrième année devront toutefois porter le masque dans les corridors et les aires communes, alors que le couvre-visage sera obligatoire en tout temps à la fin du primaire, y compris en classe.

Avant le congé des Fêtes, les élèves de cinquième et sixième année devaient le porter uniquement lors des déplacements.

Seuls les élèves de maternelle seront exemptés du port du masque à l’école.

Les services de garde scolaire demeureront ouverts et accessibles à tous les enfants qui y sont inscrits, comme à l’habitude.

Distribution de masques

Au secondaire, deux masques de procédure par jour seront distribués à chaque élève et à chaque enseignant lors du retour en classe, qui a été repoussé au 18 janvier.

Lors du retour en classe dans les écoles secondaires, le 18 janvier, deux masques de procédure par jour seront distribués à tous les élèves et les enseignants. Sur cette photo, un élève du Collège Reine-Marie, à Montréal, portait ce type de masque en août.
Photo d'archives, Agence QMI
Lors du retour en classe dans les écoles secondaires, le 18 janvier, deux masques de procédure par jour seront distribués à tous les élèves et les enseignants. Sur cette photo, un élève du Collège Reine-Marie, à Montréal, portait ce type de masque en août.

Tous devront porter le masque en classe, sans exception. L’enseignement à distance se poursuit d’ici là.

Ces mesures supplémentaires, qui seront maintenues tant qu’il y aura transmission dans la communauté, aideront à pallier le « potentiel problème qu’amènent les aérosols », a précisé le premier ministre. 

Les enjeux entourant la ventilation des classes seront abordés lors d’un point de presse du ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, demain.

Des mesures sanitaires supplémentaires pourraient être annoncées. Des mesures d’aide pour la réussite des élèves, la réorganisation des examens et des ressources additionnelles en santé mentale sont aussi dans la mire.

Les élèves qui ont des symptômes ou qui ont eu des contacts lors du congé des Fêtes sont aussi encouragés à subir un test avant leur retour en classe.

Garderies ouvertes

Les centres de la petite enfance et les garderies demeureront par ailleurs ouverts. Les parents qui le peuvent sont toutefois invités à garder leurs enfants à la maison.

Québec donne aussi le feu vert à la réouverture des bibliothèques municipales, afin de permettre aux élèves qui n’ont pas internet à la maison d’y avoir accès.

— Avec la collaboration de Geneviève Lajoie, Bureau parlementaire 

Soupir de soulagement dans le réseau scolaire  

Parents, enseignants et directions d’école ont poussé un soupir de soulagement en apprenant que les élèves du primaire seront de retour sur les bancs d’école comme prévu lundi, alors que le retour en classe au secondaire n’est reporté que d’une semaine, finalement.

« Je suis soulagé de constater que l’éducation est considérée comme un service essentiel, que c’est important que nos jeunes soient à l’école. Je me sens rassuré », a lancé Kévin Roy, président de la Fédération des comités de parents du Québec. 

« C’est une très bonne nouvelle pour les élèves », a aussi affirmé Nicolas Prévost, président de la Fédération québécoise des directions d’établissement d’enseignement.

Le son de cloche était semblable à la Fédération des syndicats de l’enseignement. Sa présidente, Josée Scalabrini, y voit aussi une « bonne nouvelle », surtout pour les élèves de la maternelle et du début du primaire. 

« Si ça se fait dans un contexte sécuritaire, les enseignants préfèrent avoir leurs élèves à l’école plutôt qu’à distance », affirme-t-elle.

Attentes élevées

Si le mystère est maintenant dissipé concernant la date du retour en classe, il reste toutefois plusieurs enjeux à régler pour assurer le bon déroulement de cette année scolaire tout à fait hors de l’ordinaire.

Un point de presse du ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, est prévu demain. Les attentes sont élevées.

Les syndicats d’enseignants veulent avoir l’heure juste sur la qualité de l’air dans les écoles alors que les recommandations d’un comité d’experts sont attendues avec impatience. 

Ils aimeraient aussi être fixés concernant les modalités d’évaluation et les contenus à enseigner d’ici la fin de l’année scolaire.

L’annulation des examens ministériels de fin d’année est réclamée à la fois par les syndicats d’enseignants et les directions d’école.

Soutien et apprentissages

« C’est une année exceptionnelle, ça va prendre des mesures exceptionnelles pour motiver nos gens. Il faudra qu’on arrête de parler d’échecs, il va falloir qu’on commence à parler de soutien et d’apprentissages », affirme Josée Scalabrini.

Le président de la Fédération des comités de parents abonde dans le même sens. « Je m’attends à ce qu’il y ait un vrai plan, des mesures concrètes pour faire réussir les jeunes, a affirmé M. Roy. C’est beau la santé et la sécurité, mais on est en train de l’échapper sur le plan de la réussite. C’est pourtant à ça que ça sert, l’école. » 


MESURES SANITAIRES RENFORCÉES

Au primaire  

  • 11 janvier : retour en classe (comme prévu)  
  • Port du masque lors des déplacements : tous les élèves sauf ceux de la maternelle  
  • Port du masque en classe : cinquième et sixième année  
  • Services de garde scolaire accessibles à tous    

Au secondaire  

  • 18 janvier : retour en classe (une semaine plus tard que prévu)  
  • Port du masque de procédure en tout temps  
  • Deux masques par jour seront fournis à chaque élève et à chaque enseignant  

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres