/entertainment/shows
Navigation

Plus de 50 spectacles (encore) reportés

Le couvre-feu jusqu’au 8 février touche plusieurs artistes

Fred Pellerin, André Sauvé, Marie-Pierre Arthur et Cathy Gauthier.
Photos d'archives Fred Pellerin, André Sauvé, Marie-Pierre Arthur et Cathy Gauthier.

Coup d'oeil sur cet article

Nouvelle année, nouveaux reports de spectacles. L’annonce d’un couvre-feu jusqu’au 8 février force des producteurs et diffuseurs à reporter une fois de plus des dizaines de représentations. « On comprend la situation, c’est pour le bien-être de la société. Il faut l’accepter », dit le producteur Martin Leclerc.

• À lire aussi: Théâtres: entre déception et solidarité

C’est un peu le jour de la marmotte pour les producteurs et diffuseurs de spectacles. Avec les nouvelles mesures sanitaires annoncées mercredi par le gouvernement Legault, des spectacles devront être reportés pour une quatrième, voire une cinquième fois.

« On a beaucoup appris des autres reports. Il y a moins d’improvisation », dit Jean-François Renaud, qui s’occupe de programmer les tournées de plusieurs humoristes, comme Mike Ward, Pierre Hébert, Katherine Levac et Christine Morency.

Aide appréciée

Chez co-motion, à Laval, on va devoir reporter notamment les spectacles de Rachid Badouri, Matt Holubowski et Virginie Fortin prévus à la Salle André-Mathieu.

« Nous ne sommes pas étonnés de la prolongation de la suspension de nos activités, dit le programmateur de co-motion, Steve Marcoux. Nous avons quitté pour les vacances des Fêtes en étant pleinement conscients que la reprise des spectacles n’aurait pas lieu le 12 janvier. »

Ces nouveaux reports de spectacles s’encaissent aussi beaucoup mieux que les précédents depuis l’aide de 50 millions $ que le gouvernement a annoncée en octobre dernier, en vigueur jusqu’au 31 mars.

« Ce qui nous rassure envers les artistes et notre personnel technique, c’est que le programme de soutien à la billetterie mis en place par le CALQ [Conseil des arts et des lettres du Québec] nous permet d’assurer le paiement des cachets et des honoraires du personnel de soutien. Et ce, que le spectacle ait lieu ou non », mentionne Steve Marcoux.

« On souhaite fortement que cette aide soit prolongée [au-delà du 31 mars] pour qu’on puisse bien sortir de la crise, indique Jean-François Renaud. C’est un gros coup de main. »

Le printemps dans la mire

La plupart des intervenants questionnés par Le Journal ne croient pas que les spectacles reprendront rapidement après le 8 février. « Je pense qu’on en a peut-être pour encore six semaines », mentionne Jean-François Renaud.

« On va commencer à regarder plus loin que le 8 février parce que je ne suis pas sûr qu’on va avoir un “go” à cette date », affirme le producteur Martin Leclerc, qui a dû faire arrêter la préproduction de la nouvelle tournée de Luce Dufault.

« À la lumière du rythme de vaccination et de propagation du virus, il faut déjà penser au printemps et à l’été », indique Steve Marcoux.

Le producteur chez Encore Spectacle, Nicolas Gougoux, reste quant à lui optimiste. « Tôt ou tard, nous pourrons présenter nos spectacles d’humour et de théâtre au public qui aura assurément besoin de sortir et de se divertir. » 

Artistes touchés 

Le Journal a répertorié plus d’une cinquantaine d’artistes qui devront une fois de plus reporter ou annuler des spectacles qui étaient prévus d’ici le 8 février.

En humour, on retrouve notamment Rachid Badouri, Phil Roy, Yannick De Martino, Christine Morency, Michel Barrette, Mike Ward, François Bellefeuille, Maude Landry, Laurent Paquin, Cathy Gauthier, Arnaud Soly, Didier Lambert, André Sauvé et Maxim Martin. 

Le conteur Fred Pellerin, qui devait amorcer une nouvelle tournée intimiste de chansons le 16 janvier, devra également reporter ses dates.

En musique, les artistes touchés sont notamment Louis-Jean Cormier, Klô Pelgag, Vincent Vallières, Les Trois Accords, Marie-Pierre Arthur, Dear Criminals, Ludovick Bourgeois et Andréanne A. Malette.

— Avec la collaboration de Cédric Bélanger