/sports/baseball
Navigation

Le monde du baseball perd l'une de ses grandes légendes

Le monde du baseball perd l'une de ses grandes légendes
Getty Images/AFP

Coup d'oeil sur cet article

Los Angeles pleure, Montréal aussi. Tommy Lasorda, véritable légende du baseball, est décédé à 93 ans.

L’organisation des Dodgers de Los Angeles, à laquelle Lasorda a été associé durant sept décennies, en a fait l’annonce, vendredi, sur son compte Twitter.

Le décès de Lasorda est survenu tard jeudi soir, à la suite d’un arrêt cardiorespiratoire. Plus tôt cette semaine, le célèbre gérant avait quitté l’hôpital pour rentrer à son domicile. Lasorda, qui éprouvait des problèmes de santé, aura minimalement assisté à la première conquête de la Série mondiale en 32 ans des Dodgers, en octobre dernier, avant de mourir.

«Tommy Lasorda était l’un des meilleurs gérants que notre sport ait connus, a réagi le commissaire du baseball majeur, Rob Manfred. Sa passion, son succès, son charisme et son sens de l’humour ont fait de lui une célébrité internationale, un statut qu’il a utilisé pour promouvoir notre sport.»

«Dans une franchise qui a célébré de nombreuses grandes légendes du baseball, aucun ayant porté cet uniforme n’aura mieux incarné l’esprit des Dodgers que Tommy Lasorda», a pour sa part résumé le président des Dodgers, Stan Kasten.

Une vedette à Montréal

Si Lasorda représente une icône à Los Angeles, il aura également connu une riche histoire avec Montréal.

Évidemment, plusieurs amateurs de baseball se souviennent du jour où, à titre de gérant des Dodgers, il avait fait expulser la mascotte Youppi!, le 23 août 1989, lors d’un match de 22 manches disputé au Stade olympique.

Or, bien avant cela, Lasorda avait lui-même été un brillant lanceur gaucher pour les Royaux de Montréal, club-école de la franchise des Dodgers [de Brooklyn et de Los Angeles] pendant les années 1950.

Au Temple de la renommée

En fin de compte, l’Américain aura connu la gloire comme gérant dans le baseball majeur. Il a notamment mené les Dodgers à deux conquêtes de la Série mondiale, en 1981 et 1988. Lasorda a par ailleurs été intronisé au Temple de la renommée du baseball, à Cooperstown, en 1997.

À titre de gérant des Dodgers, il a totalisé 1599 victoires en saison régulière, de 1976 à 1996. Les nostalgiques des Expos se souviendront d’ailleurs que c’était lui qui était à la barre du club de Los Angeles quand Rick Monday avait frappé un circuit pour éliminer la formation montréalaise, le 19 octobre 1981 au Stade olympique, lors de la Série de championnat dans la Nationale.