/opinion/columnists
Navigation

Les «dociles» écœurés

Coup d'oeil sur cet article

« On a tous un rôle à jouer », dit la publicité diffusée par le gouvernement du Québec depuis des mois. « Lavez vos mains. Gardez vos distances. Portez le masque ».

Ces directives, ainsi que toutes celles édictées par le gouvernement du Québec, comme bien des citoyens, je les respecte depuis le début.  

Nous n’avons pas voyagé ni vu nos proches dans le temps des Fêtes sauf à distance, à l’extérieur.  

Comme bien d’autres, nous avons ainsi été des citoyens modèles, plus préoccupés par notre contribution à l’effort collectif qu’à nos petits besoins personnels. Des « dociles », pour employer l’expression maladroite de la ministre Geneviève Guilbault. 

Nouvelles mesures 

Le problème, quand le gouvernement vient annoncer d’autres mesures contraignantes, c’est qu’on n’en peut plus de payer pour ceux qui ne respectent rien, et ce, en toute impunité.  

Car ces nouvelles mesures contraignantes font même en sorte que si on n’est pas une personne seule, on ne pourra même plus se trouver à l’extérieur avec des gens qui ne sont pas notre bulle. Ni pour marcher, ni pour courir, ni pour parler, même en respectant la distance de deux mètres.  

Je n’en croyais pas mes oreilles, alors j’ai vérifié auprès du ministère de la Santé et des Services sociaux, où on me l’a confirmé. 

Pour le couvre-feu, passe toujours. Les autorités veulent ainsi être mieux en mesure d’empêcher les rassemblements chez les récalcitrants. Mais pour la marche, le jogging ou la jasette, qu’est-ce que ça vient changer pour la propagation du virus ?  

Frustration 

L’état de situation actuel laisse présager que le gouvernement n’en a pas fait assez auprès des récalcitrants, depuis le début, ce qui aurait sûrement évité d’en arriver à la situation catastrophique actuelle.  

À pousser trop loin l’incohérence, le gouvernement va finir par perdre même les plus responsables. Il reste à espérer que ce nouveau confinement assorti de règles encore plus contraignantes porte ses fruits.