/news/coronavirus
Navigation

Centre de convalescence Grande Allée: le CIUSSS de la Capitale-Nationale apporte des améliorations

Le Centre de convalescence de la Grande Allée du CIUSSS de la Capitale-Nationale est déployé dans l’Hôtel Le Concorde.
Photo d'archives, Stevens LeBlanc Le Centre de convalescence de la Grande Allée du CIUSSS de la Capitale-Nationale est déployé dans l’Hôtel Le Concorde.

Coup d'oeil sur cet article

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale a récemment instauré des mesures supplémentaires au Centre de convalescence de la Grande Allée, déployé dans l’Hôtel Le Concorde, afin de diminuer les risques de contamination du personnel.

• À lire aussi: Des employés du Centre de convalescence du Concorde veulent rassurer

• À lire aussi: COVID-19: conditions pénibles au Centre de convalescence du Concorde

Récemment, des membres du personnel soignant déployés à cet endroit avaient dénoncé leurs conditions de travail, arguant qu’ils étaient exposés à un haut risque de contamination à la COVID-19.

Ils avaient notamment évoqué une ventilation inadéquate, une délimitation inefficace concernant les zones chaudes, ainsi qu’une présence insuffisante d’intervenants en prévention et contrôle des infections (PCI).

Entre autres améliorations apportées, l'on exercera une surveillance accrue des méthodes de travail, afin de mieux contrôler les risques de contamination.

«Afin de répondre aux préoccupations du personnel, un audit supplémentaire a été demandé en tout début d'année pour s’assurer du respect des mesures en place et de la poursuite des recommandations», indique la porte-parole du CIUSSS-CN, Mélanie Otis.

Le 6 janvier dernier, une équipe de la PCI a donc évalué les mesures en place, ce qui a notamment mené à l’augmentation de la présence de sentinelles affectées à la prévention des infections.

«Il était prévu d’ajouter des sentinelles pour couvrir les trois quarts de travail. D’autres membres du personnel sont formés en ce moment pour remplir ce mandat. En raison des enjeux de main-d'œuvre, ils ne sont pas encore libérés exclusivement pour cette fonction, mais le seront prochainement», précise la porte-parole.

Des appareils de filtration de l’air ont également été installés sur les étages occupés par le CDC, ainsi que des demi-portes dans le poste des infirmières.

Le tapis au sol était également une source d’inquiétude pour plusieurs employés.

La désinfection des tapis se fera désormais sur une base hebdomadaire et l'entretien quotidien des tapis sera effectué avec une balayeuse munie d'un filtre HEPA.

Toutefois, le CIUSSS-CN ne s’est pas encore prononcé sur la possibilité d’équiper certains travailleurs d’un masque N95.

L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) doit éventuellement produire un rapport à ce sujet. Le CIUSSS-CN dit attendre ces recommandations.

APPEL À TOUS

Votre chien, votre chat ou votre animal de compagnie préféré a sauvé votre confinement, en vous remontant le moral et en vous occupant?

Faites-nous savoir comment en nous racontant votre histoire en nous écrivant à elisa.cloutier@quebecormedia.com.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres