/entertainment/comedy
Navigation

Rosalie Vaillancourt exprime des doutes quant aux excuses de Julien Lacroix

Rosalie Vaillancourt
Photo d'archives, Agence QMI Rosalie Vaillancourt

Coup d'oeil sur cet article

Autrefois amie avec Julien Lacroix, celle qui a appuyé les dénonciations de ses présumées victimes en juillet dernier a exprimé des doutes quant aux excuses de l’humoriste, formulées mardi sur les réseaux sociaux. Dans un cri du cœur, Rosalie Vaillancourt a également prétendu qu’il préparait son retour en coulisses, contrairement à ce qu’il a affirmé.

• À lire aussi: Allégations d'inconduites sexuelles: l'humoriste Julien Lacroix sort de son silence

Après six mois de silence, Julien Lacroix est sorti de son mutisme mardi, en publiant un long message sur sa page Facebook pour expliquer le cheminement qu’il avait entamé depuis que neuf femmes ont dénoncé ses inconduites sexuelles en juillet, dans Le Devoir. 

Il y affirme avoir entamé un «long processus thérapeutique qui durera toute [sa] vie» et a confessé son problème d’alcoolisme.  

En soirée, Rosalie Vaillancourt a dénoncé cette première sortie publique, plutôt hâtive à ses yeux.

  • Écoutez Madeleine Pilote-Côté, chroniqueuse d’opinion au Journal de Montréal, au micro de Geneviève Pettersen

«Ça fait seulement six mois, a-t-elle écrit. [...] c’est tellement précipité et je vous avoue que j’ai de la difficulté à voir qu’il a fait du chemin auprès des victimes. Là, on parle d’années de violence. Des adolescentes qui ont fini leur maîtrise cette année et qui ont encore sa présence en tête. Elles ont été tellement marquées qu'elles ont décidé, 10 ans plus tard, de parler au Devoir. Et toi, en six mois...? Il manque un jeu de proportion là.»  

«Je suis de bonne foi, a-t-elle ajouté. J’ai bon espoir dans la vie. Je suis pour la rédemption. Mais en ce moment, ça me semble être un message formaté. Un message écrit par des professionnels de l’image.» 

De retour au travail?

Dans sa publication, Julien Lacroix a confié mardi ne pas s’exprimer publiquement dans le but de retrouver les projecteurs. «Cette prise de parole, je ne la fais pas dans le but d’annoncer un retour. Je la fais pour présenter mes excuses aux personnes que j’ai profondément blessées», disait-il.  

Toutefois, Rosalie Vaillancourt s’est dite inquiète par des rumeurs qui circulent sur une boîte de production qui travaillerait en ce moment avec Julien Lacroix pour orchestrer son retour.  

«Derrière chaque mot pesé, il a tâté le terrain pour son retour», soutient-elle.  

Rosalie Vaillancourt termine son message par un cri du cœur, où elle s’adresse aux artistes qui ont mis un «j’aime» à la publication de Julien Lacroix.  

«Une question aux artistes que je connais très bien et qui ont liké la publication de Julien: auriez-vous liké cette publication si c’était votre fille qui avait été violée, agressée ou simplement embrassée de force six mois après l’avoir appris dans les journaux? Auriez-vous vraiment liké des excuses de quelqu’un qui évacue les violences sexuelles avec comme excuse: “les démons intérieurs”?» 

Puis, elle a martelé de nouveau qu’elle souhaitait qu’un changement de culture s’opère dans le milieu artistique. «Sur ce, je vais continuer de vous faire rire en essayant d’oublier à quel point ce milieu-là est fake», a-t-elle conclu.   

  • Écoutez la chronique culturelle d’Anaïs Guertain-Lacroix à l’émission de Pierre Nantel sur QUB radio: