/finance/business
Navigation

Éclosion majeure à l’usine Vegpro

L’entreprise confirme des cas à Sherrington, mais leur nombre n’a pas été dévoilé

Vegpro
Photo Ben Pelosse Mercredi après-midi, des travailleurs de Vegpro de Sherrington se désinfectent les mains avant de monter à bord d'un autobus après avoir appris que plusieurs d'entre eux ont la COVID-19. Ceux-ci ont droit à la prestation de maladie de l’assurance-emploi, équivalant à 55 % de leur salaire, selon le syndicat des TUAC.

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir vécu la pire éclosion parmi les travailleurs étrangers agricoles l’été dernier, le plus grand producteur de légumes frais au pays, Vegpro, en Montérégie, revit le cauchemar d’une éclosion.

« Ils ont eu la plus grosse éclosion parmi les travailleurs étrangers en juin dernier, alors je trouve ça inacceptable. Il y a quelqu’un quelque part, quelqu’un qui n’a pas fait le suivi qu’il fallait », a déploré au Journal Julio Lara, représentant syndical des TUAC 501 attitré au milieu agricole.

Selon nos informations, il y aurait au moins 70 travailleurs en confinement et une trentaine de cas positifs parmi les travailleurs étrangers seulement (Guatémaltèques et Mexicains) sur une centaine à l’usine, en Montérégie.

De plus, plus d’une quinzaine de travailleurs, dont certains font souvent la navette de Montréal-Sherrington le matin pour se rendre au site, auraient aussi été déclarés positifs.

Masques en cause ?

Ces derniers jours, des travailleurs nerveux de l’usine de Vegpro ont contacté Le Journal pour raconter leur histoire, la peur au ventre.

« Il n’y a aucun contrôle. Les gens s’entassent aux toilettes, aux casiers, à la cafétéria », a confié l’un d’eux, préférant taire son identité de crainte de représailles.

« Les travailleurs sont collés, souvent avec peu de protection. Le quart de soir et de fin de semaine, les gens mangent ensemble, pas de visière, pas de masque, pas de désinfectant la plupart du temps », a avancé une autre.

Parmi eux, certains sont même allés jusqu’à dire que le masque n’était souvent pas obligatoire à l’intérieur même de l’usine. 

« Il fallait s’en attendre. Le grand problème de Vegpro, c’est que c’est exigu », a observé Michel Pilon, coordonnateur du Réseau d’aide aux travailleuses et travailleurs migrants agricoles du Québec (RATTMAQ).

« Ils sont souvent deux ou quatre par chambre avec des lits superposés, alors si le moindrement quelqu’un a la COVID-19, les autres vont l’avoir. »

Mercredi après-midi, Vegpro a confirmé l’éclosion à ses installations de la Montérégie, mais a refusé d’accorder une entrevue au Journal.

« Depuis les derniers jours, nous gérons une éclosion à l’usine de Sherrington qui touche des travailleurs étrangers temporaires et d’autres employés à temps plein. Avec l’étroite collaboration de la Santé publique, tous nos collègues sont pris en charge et ils vont tous relativement bien », a indiqué la direction de Vegpro International dans une brève communication écrite.

L’UPA préoccupée

Mercredi, le directeur général de l’Union des producteurs agricoles (UPA), Charles-Félix Ross, s’est dit préoccupé, même s’il estime que les producteurs respectent les règles sanitaires en vigueur.

« Avec la transmission communautaire actuelle, le secteur devra redoubler de vigilance dans les semaines à venir », a-t-il cependant reconnu.

Au cabinet du ministre de l’Agriculture, André Lamontagne, on a dit suivre la situation de près.

Mercredi, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Centre a refusé de dire combien de personnes sont touchées. La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) n’a pas été en mesure de répondre aux questions du Journal

Vegpro    

  • Siège social : Sherrington, en Montérégie  
  • Fondation : 1998  
  • Employés : 1000  
  • Centres d’emballage : Sherrington (Québec), Belle Glade (Floride)  
  • Fermes : Delfland, Les Fermes Hotte et Van Winden, Les Productions Horticoles Van Winden, Maraîchers JPL Guérin et fils, Vert Nature  
  • Marque connue : Attitude Fraîche    

Source : Vegpro