/sports/hockey/canadiens
Navigation

Le Canadien peut aller «jusqu'au bout», croit Claude Julien

Le Canadien peut aller «jusqu'au bout», croit Claude Julien
Photo Ben Pelosse

Coup d'oeil sur cet article

Claude Julien ne s'en cache pas, lui et son équipe visent les grands honneurs cette saison.

L'entraîneur-chef du Canadien de Montréal a fait cette déclaration lors d’une entrevue avec Louis Jean, qui a été diffusée sur les ondes de TVA Sports avant le match contre les Maple Leafs, mercredi.

«On a confiance en notre équipe, mais on espère que toutes les choses vont tomber en place aussi. Je dis toujours qu'on contrôle ce qu'on peut contrôler. Les blessures arrivent en cours de route. Mais si on peut jouer du bon hockey au bon moment, je crois qu'on peut se rendre jusqu'au bout.»

Si le pilote du Canadien est aussi optimiste, c'est en raison des acquisitions faites par Marc Bergevin lors de la saison morte. Il a d'ailleurs louangé le travail de son patron.

«Marc a fait de l'excellent travail. Il est allé chercher des joueurs qui vont bien compléter l'équipe et qui vont nous aider à avoir une formation beaucoup plus compétitive. Chaque nouveau joueur nous permet de combler un besoin. Jake Allen et Carey Price formeront un duo incroyable. Les ajouts d'Edmundson et Romanov vont nous donner une défense plus menaçante. À l'attaque, Toffoli est capable de marquer. Anderson patine tellement bien, on l'a vu pendant le camp. Il est capable d'apporter la rondelle au filet. Corey Perry a beaucoup d'expérience et il est toujours bon dans les séries. Tout le monde apporte un petit quelque chose.»

L'entraîneur entend également apporter des ajustements à sa façon de préparer son équipe au cours de cette saison particulière.

«En 2013 avec les Bruins, on avait joué seulement la moitié d'une saison et on avait participé à la finale. On avait géré l'équipe d'une certaine façon et on pense que c'est un peu la même chose cette année. On donnait la chance aux joueurs de récupérer, mais ils devaient comprendre certaines choses en écoutant des vidéos puisqu'on ne s'entraînait pas aussi souvent.»

En ce qui concerne les adversaires du Tricolore en 2021, Julien voit la division canadienne comme un beau défi et comme une occasion unique.

«C'est excitant pour les partisans. Je ne crois pas qu'on va revoir ça une division canadienne. Il va falloir bien se préparer pour chaque match, parce que ça risque d'être serré.»

L'entraîneur-chef a également confirmé être en parfaite santé et que les problèmes qu’il a connus l’été dernier sont derrière lui.

«Je me sens extrêmement bien. On a eu peur pendant l'été, mais maintenant je suis guéri et j'ai très hâte de commencer.»