/news/politics
Navigation

Toronto risque de grever son budget de 860 millions $

Toronto risque de grever son budget de 860 millions $
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Toronto risque de couper à la hache 860 millions $ dans son budget 2021 en raison de la pandémie de coronavirus, sollicitant plus de financement des gouvernements provincial et fédéral.  

«S’il n’y a pas de soutien financier, nous n’aurons d’autre choix que de réduire jusqu’à 860 millions $» le budget pour 2021, a déclaré le maire John Tory, mardi.

«Je ne pense pas que ce soit le moment opportun de couper les services aux personnes, en particulier aux personnes vulnérables», a ajouté M. Tory, qui présentera le budget de la Ville jeudi.

Sans le soutien d’Ottawa et du gouvernement Ford, Toronto sera contrainte, pour éviter le déficit, de réduire ses dépenses à défaut d’augmenter les impôts. 

La réduction des revenus, dans le transport public notamment, et l’augmentation des dépenses pour faire face aux répercussions économiques de la crise sanitaire ont pratiquement grevé le budget de la Ville. 

Pour compenser les impacts de la COVID-19, John Tory a fait part d’une injection supplémentaire de 796,4 millions $, selon ce qu’a rapporté «The Star». Mais cela reste insuffisant, s’est plaint le maire Tory. 

La pandémie de la COVID-19 a laissé sur le carreau plusieurs secteurs économiques dans le Grand Toronto, faisant fondre les revenus de la Ville Reine. Les autres grandes villes canadiennes n’y ont pas échappé également. 

Malgré la crise de la COVID-19, la Ville de Montréal a maintenu pratiquement les mêmes dépenses qu’en 2020, en déposant un budget de plus de 6 G $, soit une baisse légère de 1,5 million $ par rapport au budget record de 2020.