/sports/soccer/cf-montreal
Navigation

Club de Foot Montréal: Paul St-Pierre Plamondon est satisfait

Le chef du Parti québécois, Paul St-Pierre Plamondon
CAPTURE D'ÉCRAN, TVA NOUVELLES Le chef du Parti québécois, Paul St-Pierre Plamondon

Coup d'oeil sur cet article

Le chef du Parti québécois, Paul St-Pierre Plamondon, semble apprécier le changement d’identité de l’Impact de Montréal, devenu le Club de Foot Montréal jeudi.

• À lire aussi: Nouvelle image d’impact?

Quand des informations voulant que l’équipe de soccer serait renommée «Montréal FC» avaient circulé dans les médias, l’élu avait déclaré, le 2 décembre dernier, que l’organisation sportive «manque de délicatesse». Or, le nom dévoilé par la concession de l’homme d’affaires Joey Saputo réjouit M. St-Pierre Plamondon.

«La décision de l’Impact de finalement opter non pas pour Montreal Football Club, mais bien [pour] @clubdefootmtl doit être saluée. J'étais intervenu à ce sujet avant les Fêtes. Je constate qu'il s'agit d'une belle sensibilité au caractère francophone de Montréal», a-t-il écrit sur son compte Twitter.

«Bien que j’étais parmi ceux qui avaient un attachement au nom de l’Impact, je dois avouer que je suis très agréablement surpris de la sensibilité de l’organisation vis-à-vis le caractère francophone de Montréal. Aussi, ça nous donnera un autre trait distinctif, très unique, dans une ligue nord-américaine. À mon avis, notre nom est un bon choix. Je voulais simplement mentionner que j’apprécie ce geste et que je serai dans les gradins pour la prochaine saison», a-t-il aussi précisé dans une vidéo de 47 secondes diffusée sur la même plateforme.

Au début décembre, les propos de M. St-Pierre Plamondon étaient pour le moins acerbes.

«Il n’y a rien qui nous empêche de [nous] distinguer avec un nom qui représente le caractère francophone de Montréal, plutôt que [nous] donner un nom exactement identique à tous les clubs en Amérique du Nord. C’est une occasion ratée. Mon attachement est à l’Impact et je suis très surpris», avait-il indiqué, comme rapporté par l’Agence QMI à ce moment-là.