/news/currentevents
Navigation

[PHOTOS] Saguenay: un important réseau de drogue démantelé

Coup d'oeil sur cet article

Le démantèlement d’un important réseau de drogue, à Saguenay, a mené à l’arrestation de huit personnes et à la saisie d’impressionnantes quantités de stupéfiants.

Le bilan de la vaste opération orchestrée mardi à Jonquière a été présenté.

Les policiers ont saisi plus de trois kilos de cocaïne, 130 livres de cannabis, plus de 70 000 comprimés de méthamphétamine, ainsi que d'autres drogues diverses.

Ils ont aussi mis la main sur 1,2 million de dollars en argent liquide.

Photo Agence QMI, Roger Gagnon

À la suite de cette opération, les policiers sont convaincus d'avoir porté un coup fatal à ce réseau, qui œuvrait presque exclusivement dans l’arrondissement de Jonquière.

«Il n'y avait pas vraiment de surprises sur les types de stupéfiants retrouvés, mais on ne s'attendait sûrement pas à tomber sur autant d'argent», a mentionné le chef du Service de police de Saguenay, Denis Boucher, en conférence de presse.

Photo Agence QMI, Roger Gagnon

«Belle fierté»

L'enquête, qui a conduit à l'arrestation de huit personnes mardi, avait été amorcée il y a plusieurs mois. En cours de route, les enquêteurs ont accumulé des éléments qui les ont convaincus que le réseau ciblé avait encore plus d'ampleur qu'anticipé.

La présumée tête dirigeante du réseau, Marc-Olivier Tremblay, 30 ans, tentera de recouvrer la liberté, vendredi, au palais de justice de Chicoutimi.

Photo Agence QMI, Roger Gagnon

Les quantités retrouvées laissent croire que ce réseau s'approvisionnait à l'extérieur du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Les policiers ont aussi mis la main sur des armes et saisi cinq véhicules comme biens infractionnels.

«Oui, c'est une belle fierté. Mais, demain, on recommence avec d'autres dossiers», a dit le chef de la police de Saguenay.

La perquisition a impliqué une cinquantaine d'agents. Cinq des huit individus appréhendés sont détenus, dont le frère cadet de Tremblay et ses deux parents. Les policiers demeurent muets sur le rôle que ces personnes auraient joué dans le réseau.