/news/coronavirus
Navigation

[PHOTOS] COVID-19 dans la Capitale-Nationale: l’artillerie lourde pour vacciner

Une « méga » clinique verra le jour la semaine prochaine au Centre de foires d’ExpoCité, à Québec

Les patients sont dirigés dans un circuit unidirectionnel devant les amener de l’accueil aux tables de vaccination en quelques minutes seulement, dans le respect de la distanciation.
Photo Didier Debusschère Les patients sont dirigés dans un circuit unidirectionnel devant les amener de l’accueil aux tables de vaccination en quelques minutes seulement, dans le respect de la distanciation.

Coup d'oeil sur cet article

Dans l’espoir d’accélérer la vaccination contre la COVID-19, le CIUSSS de la Capitale-Nationale se donnera les moyens d’administrer plus de 30 000 doses par semaine dans ce qu’il qualifie de « méga » clinique, au Centre de foires d’ExpoCité.

• À lire aussi: COVID-19 au Québec: 1918 cas supplémentaires, 62 nouveaux décès

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

À Québec, cette nouvelle installation de 60 000 pieds carrés, qui ouvrira ses portes mercredi prochain, sera au cœur de la stratégie de vaccination dans les prochaines semaines et les prochains mois.

Les patients sont dirigés dans un circuit unidirectionnel devant les amener de l’accueil aux tables de vaccination en quelques minutes seulement, dans le respect de la distanciation.
Photo Didier Debusschère

Les patients sont dirigés dans un circuit unidirectionnel devant les amener de l’accueil aux tables de vaccination en quelques minutes seulement, dans le respect de la distanciation.
Photo Didier Debusschère

On veut d’abord l’utiliser pour continuer l’immunisation massive du personnel de la santé, dont plus de 12 000 individus (sur près de 40 000 travailleurs dans toute la région) ont déjà reçu leur première injection.

Ensuite, le CIUSSS veut également s’en servir quand l’opération sera élargie à la population générale, en fonction de l’ordre de priorisation du gouvernement.

Les patients sont dirigés dans un circuit unidirectionnel devant les amener de l’accueil aux tables de vaccination en quelques minutes seulement, dans le respect de la distanciation.
Photo Didier Debusschère

Il y a de l’espace pour vacciner 32 personnes en même temps.
Photo Didier Debusschère
Il y a de l’espace pour vacciner 32 personnes en même temps.

448 injections à l’heure

Selon le calendrier actuel, à la mi-février, les gens de 80 ans ou plus devraient bénéficier à leur tour du vaccin, dans la Capitale-Nationale. Entre-temps, dès le 25 janvier, il est prévu de commencer à l’acheminer dans les résidences pour personnes âgées.

Du côté d’ExpoCité, la toute nouvelle installation — dont la mise en place occupe à temps plein le CIUSSS depuis mardi, et ce, jour et nuit — pourra accueillir jusqu’à 32 vaccinateurs en même temps.

Les patients sont dirigés dans un circuit unidirectionnel devant les amener de l’accueil aux tables de vaccination en quelques minutes seulement, dans le respect de la distanciation.
Photo Didier Debusschère

Les patients sont dirigés dans un circuit unidirectionnel devant les amener de l’accueil aux tables de vaccination en quelques minutes seulement, dans le respect de la distanciation.
Photo Didier Debusschère

Cela permettra théoriquement de réaliser jusqu’à 448 inoculations par heure, soit quatre fois la capacité de vaccination actuelle à la clinique aménagée à l’Institut universitaire en santé mentale de Québec (IUSMQ), laquelle est appelée à fermer, à la faveur du nouvel emplacement.

Le rythme de vaccination dépendra toutefois énormément du nombre de doses qui sont reçues et de la fréquence avec laquelle elles sont livrées.

La semaine prochaine, par exemple, seulement 4875 doses du vaccin de Pfizer sont attendues et la clinique d’ExpoCité devrait alors fonctionner selon un régime plus modéré.

Les patients sont dirigés dans un circuit unidirectionnel devant les amener de l’accueil aux tables de vaccination en quelques minutes seulement, dans le respect de la distanciation.
Photo Didier Debusschère

Sur rendez-vous

« En se dotant de cette infrastructure-là, ça nous donne tous les leviers possibles pour pouvoir répondre à l’administration de l’ensemble des doses qui vont nous être distribuées dans la région [et] pour répondre à la demande », a expliqué, hier, la coordonnatrice régionale de la sécurité civile, Patricia McKinnon.

Notons que seule la clientèle admissible au vaccin pourra s’y rendre et qu’il faudra préalablement obtenir un rendez-vous en ligne ou par téléphone.


En plus de ce nouveau centre, le CIUSSS de la Capitale-Nationale espère inaugurer « d’ici une à deux semaines » d’autres cliniques de vaccination à Portneuf et Charlevoix. Une deuxième pourrait aussi voir le jour éventuellement près de Québec.

Les patients sont dirigés dans un circuit unidirectionnel devant les amener de l’accueil aux tables de vaccination en quelques minutes seulement, dans le respect de la distanciation.
Photo Didier Debusschère

Les patients sont dirigés dans un circuit unidirectionnel devant les amener de l’accueil aux tables de vaccination en quelques minutes seulement, dans le respect de la distanciation.
Photo Didier Debusschère

La nouvelle clinique en bref

  •  Située à ExpoCité   
  • 60 000 pieds carrés     
  •  Une centaine d’employés en action quotidiennement
  • Jusqu’à 30 000 injections par semaine     
  • Ouverture le 20 janvier à 10 h 30     
  • Sur rendez-vous seulement          

*De nouvelles cliniques de vaccination pourraient voir le jour d’ici une à deux semaines dans Portneuf et Charlevoix. Au moins un autre site pourrait aussi être inauguré prochainement à Québec.

Comment fonctionne la clinique  

Étape 1: Prise de rendez-vous

La vaccination est disponible seulement sur rendez-vous, selon l’ordre de priorités établi par le gouvernement. On pourra prendre rendez-vous en ligne ou par téléphone.


Étape 2: Poste d’inscription

Les visiteurs doivent s’enregistrer à l’accueil à l’un des douze postes d’inscription. On valide leur admissibilité.

De l’affichage, des pastilles au sol et des employés assurent une circulation fluide et les espaces sont dégagés, favorisant le respect de la distanciation.


Étape 3: Poste d’évaluation

Des infirmières fournissent un questionnaire à la clientèle dans l’un des 32 postes. Chaque poste est entouré de plexiglas. L’objectif est de connaître le profil pharmacologique du patient et de s’assurer qu’il n’a aucune contre-indication médicale, en conformité avec les directives ministérielles et celles du fabricant du vaccin.


Étape 4: File d’attente

C’est bientôt le moment de recevoir le vaccin. Jusqu’à 50 personnes peuvent patienter dans une file d’attente en respectant la distance de 2 mètres.


Étape 5: Vaccination

Jusqu’à 32 personnes peuvent être vaccinées en même temps, permettant en théorie de faire jusqu’à 448 injections à l’heure.


Étape 6: Salle d’attente

La clientèle doit demeurer sur place 15 minutes après l’administration du vaccin dans une salle supervisée. Chaque client est placé dans un cubicule entouré de plexiglas. Une infirmerie avec des civières est sur place en cas de malaise. 

La COVID-19 dans la région, vendredi

Capitale-Nationale 

  • 130 nouveaux cas
  • 8 nouveaux décès (total : 809)
  • 1233 doses de vaccin administrées (total : 14 967)

Une éclosion à surveiller

  • Un dépistage massif a permis de découvrir 25 nouveaux cas de coronavirus parmi les 103 usagers de la résidence Chanoine-Scott, située dans le secteur de Sainte-Foy à Québec.
  • Un total de 73 résidents, soit 71 % de la clientèle, sont maintenant infectés.
  • La situation est « critique » selon le ministère de la Santé, en raison du taux de contagion élevé.
  • L’établissement se dit en contact étroit avec la Santé publique et le CIUSSS.
  • Pour l’heure, on ne déplore aucun décès.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres