/finance/business
Navigation

Un guide pour faire des choix santé à l’épicerie

La chaîne Metro vient de lancer le programme Mieux choisir mieux vivre

Quebec
Photo Stevens LeBlanc Les attributs de chaque produit répertorié par le programme Mieux choisir mieux vivre de Metro sont repérables en magasin grâce à des étiquettes vertes, comme ici au supermarché Metro Plus de la route des Rivières, à Lévis.

Coup d'oeil sur cet article

Lire les étiquettes chaque fois qu’on veut bien s’alimenter peut être un exercice long et fastidieux. Pour faciliter la vie des consommateurs et leur faire gagner du temps, Metro vient de lancer le programme Mieux choisir mieux vivre.

Ce programme consiste à identifier à l’aide d’étiquettes vertes les meilleurs choix de produits selon une liste comportant une cinquantaine d’attributs. 

Un produit pourra être répertorié à la fois végane, sans gluten et sans OGM, par exemple. Jusqu’à trois attributs peuvent apparaître sur une étiquette.

« C’est un guide qui vise à accompagner les consommateurs vers les meilleurs choix de produits selon leur style de vie, leurs valeurs et leurs besoins de santé », mentionne Martin Turcotte, vice-président, mise en marché, épicerie Metro.

Près de 9000 produits en magasin, en ligne et sur l’application Mon Metro arboreront un ou plusieurs attributs du programme Mieux choisir mieux vivre pour faciliter et accélérer l’expérience de magasinage. 

« Près de 70 % des consommateurs disent que c’est compliqué de s’y retrouver avec la liste des ingrédients et les tableaux nutritionnels. Le guide existe pour faciliter leur expérience de magasinage chez nous, en magasin ou en ligne, tout en leur faisant gagner du temps », a ajouté M. Turcotte.

Critères de classification

La chaîne a fait appel à des experts et à des spécialistes pour mettre en œuvre ce programme, qui est offert dans tous les supermarchés Metro du Québec et de l’Ontario. 

« C’est un programme unique au Canada. Aucun autre détaillant ne présente les attributs santé de cette façon-là », soutient-il. 

« Au Québec, on enregistre mensuellement plus de 600 000 recherches sur le web en lien avec un régime ou un mode de vie alimentaire répertorié par Mieux choisir mieux vivre », ajoute Martin Turcotte.

L’élaboration des critères de classification des attributs est basée sur des données de recherche, sur les tendances observées chez les consommateurs canadiens, sur le guide alimentaire canadien et sur les informations publiées par des organismes de réglementation comme Santé Canada.

« Les informations sur les emballages des produits ne sont pas toujours simples à interpréter par le consommateur. Le programme combine donc les informations contenues sur les étiquettes aux qualités cachées des produits. Cela permettra de grandement simplifier le magasinage et d’aider les gens à prendre plus facilement des décisions éclairées », a déclaré Linda Montpetit, nutritionniste et collaboratrice pour Metro.