/news/politics
Navigation

Paul St-Pierre Plamondon s’installe à l’île d’Orléans pour être «près de l’action»

La nouvelle vie insulaire du chef du PQ

Quebec
Photo Stevens Leblanc Le nouveau chef du Parti québécois, Paul St-Pierre Plamondon, et sa conjointe, Alexandra, en compagnie de leurs deux enfants, Lorette et Maurice, devant la résidence qu’ils louent à l’île d’Orléans, mardi dernier.

Coup d'oeil sur cet article

Désireux d’être «près de l’action» sans s’éloigner de sa famille, Paul St-Pierre Plamondon a établi sa demeure familiale dans la région de Québec peu après être devenu chef du Parti québécois en octobre, même s’il n’a pas encore choisi de circonscription pour les élections de 2022.

L’année 2020 aura été mouvementée pour Paul St-Pierre Plamondon et sa famille. En plus d’avoir écrit un livre et d’être devenu père pour la deuxième fois, en pleine pandémie, il a finalement été élu chef du Parti québécois (PQ) après une course interminable de neuf mois.

C’est ce dernier événement qui l’a poussé à s’installer sur l’île d’Orléans, dans l’optique d’être «près de l’action» de l’Assemblée nationale, sans s’éloigner de sa femme, Alexandra, et de ses deux enfants en bas âge.

Quebec
Photo Stevens LeBlanc

Contrairement à plusieurs politiciens, le chef du PQ n’a pas seulement un pied-à-terre dans la région, il a vendu son condo de Montréal et sa maison de Gatineau pour poursuivre sa vie près de la Vieille Capitale.

Selon lui, cette décision lui permettra notamment de «rebâtir le camp du OUI en étant omniprésent» au Québec, la région étant assez centrale dans la province.

Retour aux sources

«Ma femme était à Gatineau avec les enfants durant les premières semaines [après avoir été élu à la tête du PQ], et moi en raison de ma présence nécessaire à l’Assemblée nationale, je dormais à l’hôtel. Ça me rendait fou», raconte M. St-Pierre Plamondon.

«Rapidement, j’ai compris que l’urgence dans ma vie, c’était d’être proche de ma famille tout en étant très présent pour le Parti québécois. Ça impliquait donc qu’on soit tous à Québec», poursuit-il.

Le couple a donc rapidement loué une demeure de Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans jusqu’au mois d’avril prochain. Mais, étant tombé amoureux de l’endroit, il compte bien établir sa résidence permanente sur l’île à la fin du bail.

Quebec
Photo Stevens LeBlanc

Il s’agit d’un retour aux sources pour le politicien, dont la famille est originaire de la région de Québec. Son grand-père et son grand-oncle ont d’ailleurs participé à la création du Carnaval de Québec, rappelle-t-il. 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Sur les traces de Marois?

Questionné à savoir si cette décision reflétait une envie de se présenter dans la circonscription de Charlevoix–Côte-de-Beaupré en 2022, comme l’ex-première ministre du Québec et cheffe du PQ, Pauline Marois, M. St-Pierre Plamondon assure toutefois qu’il n’en est rien.

«Je ne ferme la porte à rien, mais je n’ai pas encore choisi de circonscription. On s’est installés ici parce qu’on trouve que c’est très beau et très reposant, et c’est proche de l’Assemblée nationale», explique-t-il.

«On traverse le pont et on a l’impression que ça s’arrête. Le pont sert de tampon avec la vie folle et stressante professionnelle et la vie personnelle, image sa femme Alexandra. On a trouvé notre coin de bonheur.»