/news/currentevents
Navigation

De nouvelles accusations contre le prof suspendu par le SSF

L'accusé Dave-Alex Berthelot
Photo Facebook L'accusé Dave-Alex Berthelot

Coup d'oeil sur cet article

Le professeur suspendu par le Séminaire Saint-François (SSF) et qui a été accusé, la semaine dernière, de leurre, a vu son dossier s’alourdir une fois de plus lundi, avec l’ajout de quatre nouvelles accusations pour des gestes posés à l’égard de deux présumées victimes.  

• À lire aussi: Gestes à caractère sexuel: un homme qui travaillait au Séminaire Saint-François est accusé

Dave-Alex Berthelot est désormais accusé d’avoir commis des gestes de nature sexuelle à l’égard de six jeunes hommes âgés de 16 à 18 ans.  

Les nouvelles accusations, déposées par le poursuivant, Me Louis-Philippe Desjardins, concernent des gestes qui auraient été commis entre le 1er septembre 2019 et le 10 janvier 2021. 

On lui reproche, cette fois, d’avoir leurré ses présumées victimes, de leur avoir transmis du matériel sexuellement explicite, d’avoir «commis une action indécente dans un endroit quelconque en présence d’une présumée victime» et de communication indécente.  

Si l’homme de 28 ans espérait retrouver sa liberté pour la suite des procédures, il devra patienter minimalement jusqu’à jeudi puisque le poursuivant s’oppose toujours à sa libération en invoquant, notamment, la sécurité du public.  

Rappelons que l’enquête policière a démontré que Berthelot utilisait les médias sociaux, le soir après son travail, pour entrer en contact avec des jeunes.  

«Toute personne qui croit avoir été victime de cet individu peut communiquer avec le 911 pour une assistance immédiate ou via le 418 641-AGIR», a rappelé, lundi, Sandra Dion, porte-parole aux communications du Service de la police de la Ville de Québec (SPVQ). 

Informé de la situation, la direction de l’établissement scolaire a suspendu sur-le-champ, et ce, pour une durée indéterminée, l’homme qui enseignait les sciences.