/news/currentevents
Navigation

Un manoir bien protégé pour le roi de la porno

Devanture du propriétaire du site pornographique Porn Hub.
Photos d'archives, Ben Pelosse et courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Le grand patron du controversé site pornographique Pornhub veut protéger sa somptueuse résidence montréalaise des visiteurs indésirables, en érigeant une clôture deux fois plus haute que la limite permise.  

• À lire aussi: Tout un château pour le roi montréalais de la porno

Feras Antoon est l'un des dirigeants de l’entreprise montréalaise Mindgeek, qui gère notamment Pornhub.

Devanture du propriétaire du site pornographique Porn Hub.
courtoisie

Celui-ci s’adresse à la Ville de Montréal pour que sa vaste résidence située dans le secteur du Bois-de-Saraguay soit séparée de la rue par un muret de béton surmonté d’une clôture en fer, qui aurait une hauteur de 1,68 mètre. Normalement les clôtures dans ce secteur sont limitées à 0,9 mètre de haut.

Deux portails automatisés seraient aussi construits pour contrôler l’entrée et la sortie de véhicules.

«Le projet vise à assurer l’intimité et la sécurité des occupants de la résidence actuellement en construction», peut-on lire dans deux mandats inscrits au registre des lobbyistes pour qu’une firme d’architecture puisse représenter M. Antoon auprès de l’arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville. 

Devanture du propriétaire du site pornographique Porn Hub.
Capture d'écran tirée de Google Maps

La Ville n’a pas encore donné son aval, mais le dossier est bien avancé. Il a déjà été approuvé par le comité consultatif d’urbanisme et le projet a été déposé au conseil d’arrondissement en décembre. 

Un avis devrait être publié prochainement pour savoir si des riverains manifestent leur opposition. 

De nouveaux arbres coupés

En 2018, M. Antoon avait déjà obtenu une dérogation de l’arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville pour construire sa résidence de deux étages, qui comprendra notamment six places de stationnement intérieur. 

Le mois dernier, La Presse révélait que l’arrondissement avait permis, à contrecœur, l’abattage de plus de 220 arbres pour faire place à la maison. 

La construction de la clôture entraînera elle aussi des coupes d’arbres, fait état l’arrondissement dans des documents publics. 

«Un érable à sucre, trois ormes d'Amérique et quelques arbres privés d'essences indigènes devront être abattus. Ces pertes d'arbres s'ajoutant aux nombreuses autres n'en sont pas moins importantes», notent les fonctionnaires. 

M. Antoon devra compenser monétairement la Ville pour les arbres publics abattus.

Il ne s’agit pas des premiers avantages qu’obtient le dirigeant de Mindgeek des pouvoirs publics. 

Fin décembre, notre Bureau d’enquête révélait que Mindgeek avait obtenu près de 100 000$ en subventions du gouvernement provincial dans les dix dernières années. 

Pornhub sur la sellette

Pornhub se retrouve sur la sellette depuis que le New York Times a révélé que le site regorgeait de vidéos de pornographie juvénile et de viols. 

Le mois dernier, les compagnies MasterCard et Visa ont interdit de payer sur ce site avec leurs cartes de crédit. 

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a également annoncé vouloir légiférer cette année pour forcer les sites comme Pornhub à retirer du contenu illégal de sa plateforme, tel que de la pornographie juvénile. 

Nos tentatives pour joindre M. Antoon sont restées sans réponse mardi.