/opinion/columnists
Navigation

La vérité et la raison de retour à Washington

Coup d'oeil sur cet article

L’unité dans la diversité, c’est l’image qui ressortait de la cérémonie d’investiture de Joe Biden à Washington.

La démocratie a triomphé aux États-Unis. De peine et de misère. On l’a échappé belle ! Pour l’instant.

Vous avez entendu Trump proclamer avant de prendre l’avion : « Nous reviendrons d’une manière ou d’une autre. » 

On n’en a malheureusement pas fini avec lui et sa secte d’hurluberlus.

Soulagement

Mais quel soulagement d’écouter un homme sensé, réfléchi, posé s’adresser à la nation américaine sans user de ridicules superlatifs pompeux.

Sans qu’on se mette à compter dès le début du discours le nombre de mensonges qu’il prononce.

La vérité et la raison sont de retour à la Maison-Blanche.

Déclarant que « la démocratie a prévalu », Biden a prêté serment à l’endroit que les enragés pro-Trump ont emprunté pour envahir le Capitole.

Dans son discours, Biden s’est engagé à être le président de TOUS les Américains.

Mais beaucoup des 74 millions qui ont voté pour Trump n’acceptent toujours pas sa victoire.

Et de nombreux démocrates veulent que Trump et des républicains aient à payer pour les quatre années de folies que vient de vivre le pays.

La victoire de Biden n’est pas décisive. L’appui électoral à Trump s’est accru. Les démocrates ont perdu des sièges à la Chambre des représentants alors qu’au Sénat, ils n’ont que la parité avec les républicains.

Seul le vote prépondérant de Kamala Harris va faire la différence.

Pays divisé

Le pays est plus divisé que jamais et le procès de destitution de Trump qui va bientôt débuter au Sénat pourrait bien écourter la lune de miel à laquelle Biden aurait droit.

Alors que d’autres présidents ont mené des guerres aux drogues ou à la pauvreté, Trump a mené une guerre contre la vérité.

Son hémorragie de mensonges a gravement anémié et souillé la démocratie américaine. 

Combien de temps faudra-t-il à la démocratie américaine pour se remettre des outrages et des mensonges que lui a fait subir Trump ?