/news/health
Navigation

Les ambulanciers finalement vaccinés

Coup d'oeil sur cet article

Environ 40 % des ambulanciers de la Capitale-Nationale seront finalement vaccinés après avoir vu leurs rendez-vous être annulés plus tôt cette semaine.

• À lire aussi: COVID-19: Léger regain, mais toujours encourageant dans la région de Québec

• À lire aussi: Vaccin: ambulanciers en colère à Québec après l'annulation de leurs rendez-vous

La Santé publique régionale a pris cette décision après une « révision complète » des critères d’admission des travailleurs de la santé. 

La vaccination des paramédicaux a repris jeudi en fin de journée et se poursuivra au cours des prochains jours à Québec.

« C’est une demi-victoire parce qu’il y a encore 60 % de nos travailleurs qui ne seront toujours pas vaccinés, mais on est content de la réévaluation qui a été faite par le CIUSSS », confie Frédéric Maheux, président du syndicat. 

250 doses

Le CIUSSS explique que ce sont 250 ambulanciers qui pourront recevoir une première dose. La sélection s’est faite sur des critères précis. « La priorisation s’est effectuée en fonction de l’âge et du territoire de travail », explique Annie Ouellet, porte-parole du CIUSSS.

L’établissement poursuit d’ailleurs sa vaccination des autres employés de la santé du « deuxième groupe prioritaire ». On continuera d’écouler les 4800 doses reçues cette semaine au cours des prochains jours. 

« Ça va vacciner samedi et dimanche à ExpoCité », précise Mme Ouellet, ajoutant que la vaccination en ressource intermédiaire pourrait débuter la semaine prochaine.

En date de vendredi, 20 307 personnes avaient été vaccinées dans la Capitale-Nationale.

Sur la Rive-Sud, le CISSS de Chaudière-Appalaches a annoncé vendredi l’ouverture de quatre centres de vaccination sur son territoire, soit à l’hôtel L’Oiselière Montmagny, au Georgeville à Saint-Georges, à La cache du Domaine de Thetford et au Centre de congrès et d’expositions de Lévis. Ces cliniques n’ouvriront toutefois pas leurs portes immédiatement, prévient le CISSS.

« Ça n’ouvrira pas avant quelques semaines et ce sera ensuite exclusivement sur rendez-vous. Il faut que l’on fasse les groupes prioritaires restants avant de vacciner la population en général », précise Mireille Gaudreau, porte-parole du CISSS.

Un total de 10 279 doses du vaccin ont jusqu’à maintenant été distribuées en Chaudière-Appalaches, selon les données du gouvernement provincial.

Bilan stable

Quant au bilan de vendredi, malgré une légère hausse de nouvelles infections, la région de la Capitale-Nationale est demeurée sous la barre des 100 cas quotidiens pour la quatrième fois en cinq jours. 

Ce sont 90 nouveaux cas qui se sont ajoutés au bilan de la région de Québec. Un total de 12 décès s’ajoutent aussi aux données, pour un total de 864 depuis le début de la crise.

Sur la Rive-Sud, la région de Chaudière-Appalaches connaît elle aussi un léger regain des nouveaux cas, avec 76 tests déclarés positifs vendredi. 

Au chapitre des décès, trois s’additionnent malheureusement au bilan régional, pour un total de 232.