/sports/hockey
Navigation

Les Sags se sauvent avec la victoire

Chicoutimi et Sherbrooke étaient de retour en action

Dawson Mercer et Christophe Farmer ont déjoué Samuel Hlavaj en fusillade.
Photo courtoisie Dawson Mercer et Christophe Farmer ont déjoué Samuel Hlavaj en fusillade.

Coup d'oeil sur cet article

Les Saguenéens de Chicoutimi effectuaient un retour au jeu vendredi soir. Le Sags qui affrontaient le Phœnix de Sherbrooke lors du premier match en environnement protégé au Centre Georges-Vézina ont remporté le match, par la marque de 3-2, en tirs de barrage.

Le Phoenix de Sherbrooke a pris les devants en début du premier vingt grâce au but de William Lepage.

Dawson Mercer, qui sortait tout juste de quarantaine depuis son retour du Championnat mondial junior, n’a toutefois pas tardé de remettre les pendules à l’heure.

Mercer a créé l’égalité, aidé de Louis Crevier et Matej Kaslik qui en était à son premier match dans l’uniforme des Saguenéens.

Les Sags ont tout de même pu prendre les devants pour la première fois du match après un peu plus de 8 minutes jouées au deuxième tiers.

Le capitaine Samuel Houde a enfilé son cinquième but de la saison, sur un retour de lancer, pour permettre aux Bleuets de devancer le Phœnix par la marque de 2-1.

La joie n’a pas perduré trop longtemps sur le banc des Sags, alors que le meilleur marqueur de Sherbrooke est venu recréer l’égalité.

Xavier Parent a compté son quatrième but de la très courte saison de 6 parties du Phoenix, aidé de Julien Anctil et de son gardien Samuel Hlavaj.

Le phoenix en quête d’une victoire

Les hommes de Stéphane Julien étaient toujours à la recherche de leur première victoire cette saison, mais ils ont fait preuve de beaucoup d’indiscipline lors de la troisième période. Les Sags ont été dangereux pendant leur premier avantage numérique, mais n’ont pu capitaliser.

Les hommes de Yanick Jean ont toutefois été un peu moins convaincants lors de leurs autres attaques à cinq devant un Hlavaj solide.

Les Saguenéens ont eu le dessus sur le Phœnix lors du troisième tiers et en l’absence de Lapierre, toujours en quarantaine depuis son retour du camp des Capitals de Washington, des nouveaux venus ont pu montrer ce qu’ils étaient capables de faire.

Matej Kaslik a récolté son premier point dans l’uniforme des Sags et Luke Akerman a bien fait à chaque présence sur la glace.

Tirs de barrage 

Le match s’est transporté en prolongation, mais les cinq minutes additionnelles n’ont pas été suffisantes.

C’est en fusillade que les Saguenéens ont décidé du résultat du match leur permettant de filer avec la victoire.