/news/politics
Navigation

Rencontre à prévoir entre Biden et Trudeau le mois prochain

Rencontre à prévoir entre Biden et Trudeau le mois prochain
Photo d'archives, AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le premier Justin Trudeau devrait rencontrer son nouvel homologue américain, Joe Biden, le mois prochain, ont-ils convenu vendredi lors d’un entretien téléphonique.

• À lire aussi: Trudeau salue le début d’«une nouvelle ère»

Lors de cette rencontre, la première depuis que Joe Biden a été assermenté, il a aussi été question évidemment de la crise sanitaire qui perdure depuis près d’un an.

«Ils ont discuté de leur collaboration à l’égard des vaccins et ont affirmé que l’échange de personnel médical et la circulation des fournitures médicales essentielles contribuent aux efforts des deux pays», a fait savoir le bureau du premier ministre dans un communiqué envoyé en soirée.

Désaccords à prévoir ?

Si de nombreux experts s’attendent à un réchauffement des relations entre le Canada et les États-Unis par rapport à l’ère Trump, les deux hommes ont tout de même déjà leurs points de discorde.

L’épineuse question de Keystone XL, très chère à l’Alberta, a d’ailleurs été soulevée lors de cet appel.

Rappelons que dès sa première journée à la Maison-Blanche, mercredi, Joe Biden a révoqué par décret les permis qui avaient été donnés par Donald Trump pour permettre la construction de cet oléoduc censé transporter du pétrole de l’Alberta jusqu’au Texas.

«Le premier ministre a exprimé la déception du Canada quant à la décision des États-Unis à l’égard du projet Keystone XL. Le premier ministre a souligné les avantages importants que procure la relation bilatérale en matière d’énergie sur le plan de l’économie et de la sécurité énergétique», a-t-on exprimé du côté l’entourage de M. Trudeau.

Le premier ministre a aussi rappelé vendredi l’importance pour le Canada de la question du bois d’œuvre, appelant les États-Unis à supprimer leurs droits de douane.

L’emprisonnement des Canadiens Michael Kovrig et Michael Spavor en Chine a également été à l’ordre du jour, vendredi.

Il s’agit d’un autre sujet qui a compliqué les relations canado-américaines dans les dernières années. En effet, ces deux diplomates sont détenus en Chine depuis l’arrestation par le Canada a procédé à l’arrestation de Meng Wanzhou, la dirigeante du géant chinois Huawei, à la demande des États-Unis.

Justin Trudeau et Joe Biden s’étaient déjà parlé au téléphone en novembre dernier, après que la victoire de dernier eut été confirmée par les médias américains.

À voir maintenant si le président américain effectuera sa première visite à l’étranger au Canada, comme le veut la tradition, à laquelle avait toutefois dérogé Donald Trump en 2017.