/auto/news
Navigation

Les concessionnaires s'en sortent bien, malgré la pandémie

Les concessionnaires s'en sortent bien, malgré la pandémie

Coup d'oeil sur cet article

Même si les ventes automobiles ont connu une forte baisse au Canada en 2020, la situation s’avère moins pénible qu’on pourrait le croire pour certains concessionnaires.

«On pense que la pandémie a affecté de façon très négative l’industrie automobile, et c’est vrai qu’en termes de ventes, ç’a paru énormément», évalue le chroniqueur du Guide de l’auto Antoine Joubert, qui souligne que les ventes automobiles au Canada sont en baisse de près de 20% par rapport à 2019. 

Malgré cette dégringolade, le chiffre d’affaires de la majorité des concessionnaires automobiles est demeuré relativement stable. Antoine Joubert avance même que certains auraient connu une année financière meilleure que 2019. «La plupart des concessionnaires de la plupart des marques ont fait plus de sous cette année [2020] que l’année passée», note-t-il. 

Cela s’explique principalement par un inventaire beaucoup plus faible à supporter et un profit par véhicule plus élevé qu’à l’habitude.

De passage au micro de Pierre Nantel à QUB radio, Antoine Joubert a donné des détails sur cette situation pour le moins surprenante. Au cours de cette chronique, il a également été question des gagnants et des perdants de 2020, de même que de l’importance, pour les constructeurs automobiles, de faire appel à des porte-parole locaux au Québec.

Pour tout savoir sur le merveilleux monde de l’industrie automobile, ne ratez pas l’émission du Guide de l’auto sur QUB radio, tous les samedis à 10h!