/sports/hockey/canadiens
Navigation

Un voyage presque parfait

Le Canadien l’emporte 5 à 2 contre les Canucks

HOCKEY-NHL-VAN-MTL/
Photo USA TODAY Sports Jesperi Kotkaniemi était aux premières loges pour apprécier le but marqué par Corey Perry.

Coup d'oeil sur cet article

Après six matchs sur des patinoires adverses, le Canadien rentre à Montréal le vent dans les voiles.

• À lire aussi: Un coach heureux

• À lire aussi: «Notre défense profite à notre attaque»

Samedi soir, dans le cadre de son troisième match consécutif au Rogers Arena de Vancouver, le Tricolore l’a emporté 5 à 2. Ce deuxième gain de suite face aux Canucks permet à Claude Julien et ses hommes de clore ce périple avec un impressionnant total de 10 points.

Voilà qui se veut tout un avantage dans une saison où tous les matchs seront disputés entre formations de même division.

« On voulait connaître un bon début de saison. C’est toujours mieux de commencer du bon pied, ainsi tu n’as pas besoin de courir après les autres équipes, a indiqué Jonathan Drouin après la rencontre. Par contre, on ne peut pas s’en satisfaire. Il faut continuer de bâtir là-dessus. » 

Carey Price, qui a toujours connu du succès face aux représentants de la Colombie-Britannique, a repoussé 23 tirs, en route vers le 350e gain de sa carrière.

Une attaque dévastatrice

Le Tricolore a affiché une défense beaucoup plus étanche que lors des deux premiers affrontements contre les Canucks. Plusieurs passes transversales ont été interceptées, les replis défensifs étaient efficaces et les défenseurs se trouvaient constamment devant le jeu.

Un relâchement de quelques minutes dans les premiers instants de la troisième période a, cependant, permis aux locaux de combler un écart de deux buts. C’est le genre de situation où l’équipe se serait probablement effondrée par les années passées.

Toutefois, grâce à son attaque, que l’on peut désormais qualifier de dévastatrice, le Canadien a rapidement répliqué par l’entremise de Brendan Gallagher et de Drouin.

« On a simplement continué à jouer de la même façon. Il n’y a pas eu de panique sur le banc. Tout le monde est demeuré calme », a déclaré le numéro 92.

Voilà comment réagissent les équipes qui ont confiance en leurs moyens. 

Ce qu’on a remarqué...  

PAS DE RAPPEL D’URGENCE

Paul Byron
Photo PIerre-Paul Poulin
Paul Byron

Si Paul Byron n’avait pas été en mesure de participer au match, Claude Julien aurait employé Victor Mete. Pourquoi ne pas amener Michael Frolik à l’aide d’un rappel d’urgence, ce qui aurait fait en sorte que son salaire ne compte pas sur la masse salariale ? Pour pouvoir effectuer un rappel d’urgence, l’équipe doit avoir joué au moins un match à court d’un joueur (moins de 18 patineurs ou 2 gardiens). À moins que les absences soient attribuables à la COVID-19.

EFFICACE MALGRÉ TOUT

Cas incertain depuis qu’il a été atteint par un tir de Shea Weber, jeudi, Paul Byron ne jouait probablement pas à 100 % de ses capacités. Il a toute de même foulé la glace que pendant 10 min 30 s Il a été très efficace à court d’un homme.

ÉTROITEMENT SURVEILLÉ

Principale menace de l’attaque massive des Canucks lors des deux premières confrontations, Bo Horvat n’a pas eu les coudées aussi franches. Il n’a décoché aucun tir dans cette situation. Le Canadien lui a réservé une couverture des plus serrées, quitte à laisser un peu plus de latitude à la pointe. Artturi Lehkonen et Byron n’ont pas lâché Horvat d’une semelle.

SEIZE MARQUEURS DIFFÉRENTS

Avec les buts de Corey Perry, de Jonathan Drouin et de Joel Edmundson (dans un filet désert), 16 joueurs différents ont déjà fait bouger les cordages dans le camp du Canadien.

+
Jesperi Kotkaniemi
Il a obtenu une échappée et a mis la table à quelques occasions de marquer grâce à son agressivité en zone neutre et à sa propre ligne bleue.
-
Elias Pettersson
Espérons que son 1er but de la saison lui fera du bien. Jusque-là, il était hésitant et ne prenait pas toujours les bonnes décisions avec la rondelle.
5
2
Première période
1-MON: Nick Suzuki (2) (Kulak, Drouin)10:54
Punitions: Myers (Van) (maj.) 3:09; Edmundson (Mon) (maj.) 3:09; Anderson (Mon) 7:23; Perry (Mon) 17:59; Boeser (Van) 19:13.
Deuxième période
2-MON: Corey Perry (1) (Chiarot, Toffoli)11:42
Punitions: Beagle (Van) 1:15; Suzuki (Mon) 6:51; Toffoli (Mon) 8:04; Horvat (Van) 8:04.
Troisième période
3-VAN: Elias Pettersson (1) (Benn, Boeser)3:50 4-VAN: Nils Hoglander (2) (Schmidt, Horvat)6:08 5-MON: Brendan Gallagher (2) (Tatar)9:07 6-MON: Jonathan Drouin (1) (Anderson)12:44 7-MON: Joel Edmundson (1) (sans aide)17:06
Punitions: pénalité de banc (Van) (purgé par Hoglander) 9:07; Pearson (Van) (inc.) 17:45; Evans (Mon) (inc.) 17:45.
Tirs au but
MONTRÉAL 11 - 7 - 15 - 33 VANCOUVER 5 - 8 - 12 - 25
Gardiens:
MON: Carey Price (G, 2-0-2). VAN: Braden Holtby (P, 2-2-0).
Avantages numériques:
MON: 0 en 3, VAN: 0 en 3.
Arbitres:
Kevin Pollock, Graham Skilliter.
Juges de lignes:
David Brisebois, Michel Cormier.
Carey Price
Jonathan Drouin
★★
Elias Pettersson
★★★

Les développements du match:                              

3e période

17:06 - Joel Edmundson marque dans un filet désert. 5-2 Canadien.

12:44 - Jonathan Drouin! Anderson pousse la rondelle pour le Québécois qui déculotte Holtby. 4-2 Montréal.

9:07 - Les Canadiens reprennent les devants! Quel tir de Brendan Gallagher. 3-2 Montréal. Les Canucks avait contesté le but pour hors-jeu et ils écopent d'une punition de deux minutes.

6:08 - Les Canucks débloquent! Nils Hoglander déjoue Price et l'égalité est créée.

3:50 - Pettersson réduit l'écart en redirigeant un tir derrière Price.

0:00 - Début de la période

2e période  

20:00 - Après 40 minutes de jeu, le CH mène 2 à 0. 18-13 au chapitre des tirs pour Montréal.

18:26 - Pettersson perd la rondelle et Kotkaniemi s'échappe, mais Holtby ferme la porte.

12:44 - Price vole un but à Jake Virtanen!

11:42 - Les Canucks touchent le poteau et sur la contre-attaque, Corey Perry marque! 2 à 0 Canadien.

8:04 - Evans touche le poteau en désavantage numérique!

6:50 - Nick Suzuki lance la rondelle dans les gradins. Avantage numérique Canucks.

4:32 - Oh non! Toffoli rate un filet ouvert. Bonne chance de marquer du 3e trio. 

1:15 - Le Canadien est en avantage numérique. Jay Beagle est coupable d'avoir donné un coup de bâton.

0:00 - Début de la période.

1re période  

20:00 - Fin de la période. Montréal mène 1-0. 10-5 au chapitre des tirs pour le Canadien.

19:14 - L'avantage numérique des Canucks se termine abruptement. Boeser est chassé pour coup de bâton.

18:58 - Ping! Elias Pettersson touche le poteau.

17:59 - Corey Perry est puni pour avoir fait trébucher.

10:54 - But! Brett Kulak remet le disque à Nick Suzuki qui fait mouche. Un point dans un 6e match de suite pour l'attaquant. 1-0 Montréal.

7:23 - Josh Anderson est chassé pour obstruction.

5:26 - Kotkaniemi s'amène à 2 contre 1 avec Toffoli qui décoche un tir bloqué par Holtby.

3:09 - Joel Edmundson et Tyler Myers jettent les gants. Le défenseur du CH passe un message à Myers pour sa mise en échec à l'endroit de Joel Armia.

0:00 - Début de la période.

Formation des Canadiens à l'échauffement                                   

Attaque

Tomas Tatar - Phillip Danault - Brendan Gallagher

Jonathan Drouin - Nick Suzuki - Josh Anderson

Tyler Toffoli - Jesperi Kotkaniemi - Corey Perry

Artturi Lehkonen - Jake Evans - Paul Byron

Défense

Ben Chiarot - Shea Weber

Joel Edmundson - Jeff Petry

Brett Kulak - Alex Romanov

Gardien

Carey Price

Jake Allen