/news/coronavirus
Navigation

La police du voyageur entre en fonction

Les agents cogneront aux portes des gens en quarantaine

Coup d'oeil sur cet article

Les corps policiers du Québec procèdent depuis quelques jours à la vérification physique du respect de la quarantaine obligatoire des voyageurs qui reviennent au pays.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

• À lire aussi: Remboursement de voyage: un couple gagne sa cause contre Transat

« [Depuis le] 22 janvier, les services de police québécoise procèdent aux vérifications physiques nécessaires à la mise en application de la loi sur la mise en quarantaine », confirme l’agente Catherine Bernard, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ).

Depuis plusieurs semaines, les partis d’opposition et des gouvernements provinciaux font pression sur le gouvernement fédéral de Justin Trudeau. Ils déplorent le manque de suivi pour s’assurer que l’isolement obligatoire au retour de voyage est bien respecté.

La GRC sous-traite

François Legault, premier ministre du Québec, a même sommé Justin Trudeau la semaine dernière d’isoler les voyageurs à leurs frais pendant deux semaines dans des hôtels afin de pouvoir les surveiller. 

Alors, pour faire respecter la loi en vigueur, le gouvernement fédéral a, par le biais de la GRC, mandaté la Sûreté du Québec pour coordonner les visites physiques chez les voyageurs de retour.

Elle reçoit dorénavant les informations de la GRC concernant les voyageurs qui doivent se placer en quarantaine, puis doit les transmettre aux différents corps policiers.

Tous les corps de police

Outre la SQ, ce sont tous les corps policiers du Québec qui sont appelés à s’atteler à la tâche, puisqu’ils sont responsables des voyageurs qui se trouvent sur leur territoire.

« Le rôle des policiers est de procéder à des visites sur le lieu de quarantaine identifié du voyageur [sur l’application ArriveCan] afin de valider s’il se conforme au règlement en vigueur. Ces interventions se réaliseront pour sensibiliser le voyageur au décret auquel il doit se conformer », explique l’agente Bernard.

Les voyageurs qui rentrent au pays doivent obligatoirement faire un isolement de 14 jours, sous peine de recevoir une amende allant jusqu’à 750 000 $.

Par la suite, que le voyageur se conforme ou non, les informations seront transmises à l’Agence de la santé publique du Canada, qui prendra des mesures appropriées s’il y a lieu.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres