/news/politics
Navigation

Juifs hassidiques: «Pas de passe-droits pour aucune religion», dit Legault

Juifs hassidiques: «Pas de passe-droits pour aucune religion», dit Legault
Photo AGENCE QMI, MARIO BEAUREGARD

Coup d'oeil sur cet article

Les règles sont les règles et «il n'y aura pas de passe-droits pour aucune religion», a prévenu le premier ministre François Legault, dans la foulée des interventions policières menées auprès de la communauté juive hassidique.

Le week-end dernier, le SPVM a dû intervenir lors de rassemblements illégaux dans des synagogues, ce qui a notamment valu aux policiers de recevoir des insultes et même des menaces de la part de certains fidèles. 

Des représentants de la communauté juive hassidique ont plus tard dénoncé la confusion semée par les derniers ajustements apportés aux règles encadrant les lieux de culte. Ces dernières limitent maintenant à 10 le nombre maximal de personnes qui peuvent s’y rassembler. 

«Ce qui est arrivé en fin de semaine, c'est qu'il y a des fins finauds qui ont dit: “bien, il y a trois portes, puis il y a trois salles, fait que ça va être trente”», a pesté M. Legault en conférence de presse. 

Or, la limite de 10 fidèles vaut pour la bâtisse au complet, a-t-il rappelé. C'est d'ailleurs ce qu'a dû préciser la Santé publique après les incidents. 

«La loi est la même pour tout le monde, pour toutes les communautés, pour toutes les religions», a insisté M. Legault, en faisant valoir le bien commun. 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.