/news/coronavirus
Navigation

Vols suspendus et quarantaine à l'hôtel: Québec satisfait des mesures annoncées par Ottawa

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement Legault juge «satisfaisantes» et «très positives» les mesures annoncées par Ottawa pour dissuader les Canadiens de voyager à l’étranger.

• À lire aussi: Ottawa annonce la suspension de vols et la quarantaine à l'hôtel

• À lire aussi: Mesures sanitaires au Québec : le gouvernement rendra sa décision mardi prochain

• À lire aussi: Frapper là où ça fait le plus mal

Même si certaines questions sur la mise en oeuvre de certaines mesures subsistent, la vice-première ministre Geneviève Guilbault a salué vendredi les nouvelles mesures.

«Ce sont des mesures qui vont dans le sens de ce que nous souhaitions depuis plusieurs jours», a-t-elle souligné.

Le premier ministre Justin Trudeau a dévoilé, plus tôt vendredi, des mesures supplémentaires pour dissuader les Canadiens de faire des voyages d’agrément en dépit de la COVID-19.

Les vols entre le Canada et les destinations soleil, précisément les Caraïbes et le Mexique, seront suspendus jusqu’au 30 avril.

Le premier ministre a aussi annoncé que les vacanciers qui reviennent au pays devront bientôt subir un test de dépistage de la COVID-19 à leur arrivée à l’aéroport avant de commencer une quarantaine dans un hôtel, moyennant des frais d’environ 2000$ qu’ils devront payer. 

  • Écoutez l’entrevue de Jacob Charbonneau, cofondateur et PDG de l’entreprise Vol en retard  

Plusieurs questions demeurent toutefois en suspens, notamment en ce qui concerne le moment de l'entrée en vigueur de la quarantaine obligatoire à l'hôtel et l'application de la surveillance.

Le premier ministre du Québec, François Legault, multipliait les signes d'impatience depuis des jours devant l’absence de décisions du fédéral.

La SQ pourra remettre des contraventions

Après des «discussions» avec le gouvernement fédéral, les corps policiers du Québec seront en mesure, dès lundi, de remettre des constats d’infraction pour non-respect de la quarantaine, a indiqué la ministre de la Sécurité publique.

Les policiers québécois avaient déjà la possibilité depuis vendredi dernier de rendre visite aux voyageurs en quarantaine, mais ne pouvaient pas remettre de constats d’infraction en vertu de la loi fédérale sur la quarantaine, a expliqué Mme Guilbault.   

  • Écoutez l'entrevue de Me Anthony Beauséjour au micro de Geneviève Pettersen sur QUB radio:   

Cette embûche semble maintenant avoir été franchie. La Sûreté du Québec (SQ) pourra transmettre les informations aux corps policiers municipaux, notamment à Montréal et à Québec, pour que ceux-ci fassent l'application du règlement.

Les voyageurs qui entrent aux pays doivent obligatoirement respecter une période d’isolement de 14 jours, en vertu de la Loi sur la mise en quarantaine du gouvernement fédéral. 

Ils doivent fournir leur renseignement sur l’application mobile ArriveCAN, et des appels robotisés étaient effectués pour vérifier s’ils respectaient la quarantaine.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres