/entertainment
Navigation

Jeux vidéo: les 20 ans de la Xbox

Jeux vidéo: les 20 ans de la Xbox
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le 6 janvier 2001, Bill Gates dévoile une imposante boîte noire ornée d’un X vert. C’est la première console de Microsoft. 

C’est au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas que Bill Gates monte sur scène avec... Dwayne Johnson pour dévoiler la console de jeu Xbox. Le rectangle noir, imposant et lourd, a mis deux ans à voir le jour et pas moins de 2000 personnes ont participé à sa conception. À l’époque, le fait que Microsoft veuille se lancer dans ce marché a de quoi interloquer. En effet, la compagnie est connue, certes pour des jeux... mais pour PC, (comme son célèbre «Flight Simulator), ainsi que pour ses logiciels utilitaires.

Un ordinateur de jeu...

C’est lors d’une réunion de cadres de Microsoft que l’idée est lancée pour la première fois par Rick Thompson. Interviewé par Bloomberg, il se souvient que «Sony avait décidé, à l’époque, de montrer à quoi ressemblait l’avenir. Il s’agissait d’une maison sans PC. Sony montrait trois ou quatre consoles PlayStation dans chaque résidence... mais aucun ordinateur.»

C’est à ce moment que plusieurs équipes de Microsoft se mettent à l’ouvrage afin d’imaginer la meilleure console de jeu possible. Car, selon Kevin Bachus, l’un des responsables du projet, «l’idée de base pour la Xbox, que nous appelions la Windows Entertainment Platform à l’époque, était vraiment celle d’un appareil dérivé d’un PC.» D’ailleurs, à ce moment-là, un plaisantin avait surnommé le projet «Coffin Box» (littéralement «la boîte cercueil») tant les équipes avaient peur de se tromper.

Or, les développeurs réalisent rapidement qu’il ne suffit pas de recycler Windows. Exit donc l’idée du PC et bienvenue à celle d’une «vraie» console derrière laquelle Bill Gates met tout son poids. Mais il faut maintenant s’assurer d’avoir des jeux. Le déclin des consoles de Sega donne à Microsoft l’idée d’approcher Electronic Arts (EA) et la compagnie se montre intéressée en raison des capacités technologiques de la Xbox. EA n’est d’ailleurs pas la seule.

«La mission de mon équipe était de créer le meilleur jeu de combat du monde, et nous avions besoin de la Xbox pour y arriver. La Xbox était quatre à six fois plus puissante que la PS2», se rappelle Tomonobu Itagaki, le créateur de la franchise «Dead or Alive».

Pendant quelques mois, Microsoft approche aussi EA pour racheter la compagnie, Square Enix, Midway Games... de même que Nintendo, qui refuse! Par hasard, Microsoft tombe sur Bungie, un développeur indépendant qui travaille sur «Halo», un jeu de tir à la première personne... que Steve Jobs a présenté au Macworld en 1999. Personne ne croit au concept d’un «shooter» pour console, pas même les équipes de Microsoft au Japon. Mais l’équipe américaine n’écoute personne et décide de faire de «Halo» le jeu de lancement.

Pendant la dernière année de développement de la console, l’équipe décide d’y intégrer une connexion internet, idée révolutionnaire à l’époque puisque même MySpace n’existe pas! La machine demeure énorme, noire, avec un X vert dessus. La manette est jugée trop grande, mais le développement ne se préoccupe pas des aspects esthétiques, décidant de miser sur la puissance de la console.

Comme le souligne Peter Moore (ancien patron de Sega of America, président de la division du divertissement interactif de Microsoft puis président d’EA), «nous l’appelions l’Incroyable Hulk parce qu’elle était grosse et verte.»

Le 15 novembre 2001, la Xbox est mise en vente dans les magasins et c’est la ruée. Ed Fries, directeur des jeux, souligne que «dès le lendemain du lancement de la console, c’était clair que "Halo" allait être un succès. Le jeu a montré que la Xbox n’était pas un clone de la PlayStation, mais que nous ouvrions un tout nouveau marché, qui se situait quelque part entre Mario et un PC de jeu.»

Jeux vidéo: les 20 ans de la Xbox
AFP

Les ventes des Xbox  

  • Xbox: plus de 24 millions  
  • Xbox 360: plus de 84 millions  
  • Xbox One: environ 46,9 millions    

La perte de temps utile de la semaine  

«Halo: The Master Chief Collection»

Jeux vidéo: les 20 ans de la Xbox
Courtoisie

C’est aussi désormais sur Steam que le célèbre Master Chief évolue. Vendu pour PC, la collection inclut les six jeux (offerts aussi en français) permettant de revivre la glorieuse épopée du matricule 117 en attendant le nouvel opus de la saga, prévu pour l’automne.

PS: à noter que les amateurs de «Fortnite» peuvent endosser l’armure de Master Chief et même se battre dans une «map» ressemblant à s’y méprendre à celle de «Blood Gulch».