/sports/hockey
Navigation

Deuxième affrontement serré entre les Saguenéens et les Tigres

Christophe Farmer a porté sa séquence de matchs avec au moins un point à 4.
Photo Roger Gagnon Christophe Farmer a porté sa séquence de matchs avec au moins un point à 4.

Coup d'oeil sur cet article

Les Tigres de Victoriaville ont eu le dessus sur les Saguenéens de Chicoutimi par la marque de 4-2, dimanche après-midi, au Centre Georges-Vézina. Les Tigres ont adapté leur jeu dans ce deuxième duel en autant de jours entre les formations.

La troupe de Carl Mallette était beaucoup plus affamée après la défaite écrasante de la veille. Le troisième trio de Yanick Jean, qui connaît de bons moments, a tout de même jeté une douche d’eau froide aux Tigres, en début de match, grâce au but de Thomas Belgarde. Les Tigres ont encaissé le premier but pour un deuxième match de suite. «La ligne de Belgarde était la meilleure et de loin», a souligné Yanick Jean.

L’entraîneur-chef des Sags croit toutefois que ses joueurs étaient trop confiants dans ce match: «On a pensé que ça allait être facile. On a essayé de jouer de finesse. On leur a donné un nombre incroyable de rondelles dans le haut de leur territoire pour leur donner des contre-attaques faciles».

Les Saguenéens ont connu quelques difficultés au cercle des mises au jeu. «Un match se gagne à force de gagner des un contre un et le premier un contre un de chaque chiffre, c’est une mise au jeu. On a été deuxième, toute la soirée, sur les mises au jeu», a remarqué Yanick Jean.

Sergei Litvinov a toutefois démontré, une fois de plus, qu’il était un deuxième gardien de choix pour l’organisation. Le cerbère des Sags était alerte tout au long du match et a quelque peu joué de malchance en troisième période.

Montagnes russes

Un manque de vigueur des Sags a marqué la deuxième période. Les hommes de Carl Mallette ont réussi à créer l’égalité alors qu’ils étaient en désavantage numérique. C’est Conor Frenette, qui a compté, en prenant de court les cinq attaquants présents sur la glace, en fin de période médiane.

Les Bleuets ont refusé de laisser le momentum aux Tigres, alors que Farmer n’a eu besoin que d’un peu plus de deux minutes pour redonner les devants aux siens lors du troisième tiers. Les Tigres ont toutefois répondu avec deux buts rapides. Ils ont pris les devants pour la première fois en deux affrontements grâce au premier but du défenseur de 16 ans des Tigres, Pier-Olivier Roy, et au filet de Daigle. Les Sags ont été incapables de remonter la pente et les Tigres ont conclu le match en marquant dans un filet désert.