/world/america
Navigation

Plus de 600 000 morts recensés en Amérique latine

Plus de 600 000 morts recensés en Amérique latine
AFP

Coup d'oeil sur cet article

MONTEVIDEO | Plus de 600 000 décès de la COVID-19 ont été officiellement enregistrés en Amérique latine et dans les Caraïbes depuis le début de la pandémie en décembre 2019, selon un comptage réalisé par l’AFP mardi à 17h à partir de bilans fournis par les autorités de santé. 

• À lire aussi: [EN DIRECT 2 FÉVRIER] Tous les développements de la pandémie

Les 34 pays de la région totalisent 601 256 décès (pour 19 057 391 cas déclarés), derrière l’Europe (747 887) et devant les États-Unis et le Canada (464 204) et l’Asie (241 391).

Après une légère accalmie à l’automne, le sous-continent a connu une accélération des contaminations et des décès en décembre. Le nombre de morts quotidien dans la région s’est stabilisé depuis le 20 janvier au-dessus de 3000 par jour en moyenne, soit deux fois plus que mi-novembre.

Le 31 octobre, l’Amérique latine et les Caraïbes recensaient plus de 400 000 morts au total. Le 29 décembre 500 000. Alors que 59 jours s’étaient écoulés entre ces deux dates, il n’aura fallu que 35 jours depuis fin décembre pour recenser 100 000 décès de plus et atteindre le seuil des 600 000 victimes.

La région est le second continent à atteindre ce seuil, après l’Europe, qui l’a franchi il y a un mois, le 7 janvier.

Le Brésil et le Mexique concentrent plus de la moitié des décès de la région. Deuxième pays le plus endeuillé dans le monde après les États-Unis, le Brésil recense 226 309 morts pour près de 9,3 millions de cas. Quant au Mexique, il en déplore 159 100 pour près de 1,9 million d’infections recensées.

Rapporté à la population, le pays le plus touché par la pandémie de COVID-19 est le Pérou, avec 125 morts pour 100 000 habitants, suivi par le Mexique (123) et le Panama (123), puis l’Argentine (107) et la Colombie (107).

Au niveau mondial, la COVID-19 a fait plus de 103 millions de contaminations et 2,2 millions de morts depuis le début de l’épidémie en décembre 2019.